"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom de l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 6 novembre 2010

Archevêque André de Novo-Diviyévo: La vie orthodoxe



L'orthodoxie n'est pas seulement un rituel, ou une croyance, ou un modèle de comportement, ou toute autre chose qu'un homme peut posséder, pensant qu'il est de ce fait un chrétien, et tout en étant encore spirituellement mort. Il s'agit plutôt d'une réalité élémentaire, ou d'un pouvoir, qui transforme un homme et lui donne la force de vivre dans les conditions les plus difficiles et les plus douloureuses, et qui le prépare à partir en paix dans la vie éternelle.

L'essence de la vraie vie orthodoxe est la piété, qui est, selon la définition de Saint Nectaire d'Optino, fondée sur l'étymologie du mot, "garder ce qui appartient à Dieu avec honneur". Cette doctrine est plus profonde que la simple doctrine juste, elle est l'entrée de Dieu dans tous les aspects de la vie.

Une telle attitude produit la manière orthodoxe de vivre qui n'est pas seulement faite de coutumes extérieures, ou d'un comportement qui caractérise les chrétiens orthodoxes, mais de l'ensemble de la lutte spirituelle consciente de l'homme pour qui l'Eglise et ses lois sont au centre de tout ce qu'il fait et pense.

L'expérience consciente partagée de ce mode de vie, centrée sur les offices divins journaliers, produit la véritable communauté orthodoxe, avec son sentiment de légèreté, de joie et de quiétude intérieure.

 Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Aucun commentaire: