"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mardi 6 janvier 2009

Saint Seraphim de Sarov et son ours


Saint Séraphim nourrissait un ours effrayant. Une des moniales, Matrona Plestcheva, fut d'abord très effrayée, mais plus tard, elle nourrit l'ours elle-même, sans aucune crainte. Elle pensait: " Je ne puis attendre pour raconter aux sœurs cet incroyable miracle! " 
"Non, Matouchka!" dit Père Séraphim en réponse à sa pensée. Que personne n'en sache rien avant que onze ans ne soient passés après ma mort." Ce temps passé, elle en parla à un artiste qui peignait le portrait du stzaretz, et il le peignit ensuite donnant à manger à l'ours.
Deux autres sœurs furent témoins d'une scène semblable. Père Séraphim était assis sur un tronc d'arbre, quand soudain surgit des bois un ours énorme debout sur ses pattes arrières. Les moniales furent tout à fait effrayées.
Le staretz dit: " Micha, pourquoi effraies-tu mes orphelines? Tu ferais mieux d'aller leur chercher quelque consolation, ou je n'aurai rien à leur offrir!" L'ours revint deux heures plus tard rapportant des rayons de miel frais, recouverts de feuilles.
Le staretz prit le miel, lui donna un morceau de pain et lui ordonna de partir.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après Helen Kontzevitch
Saint Seraphim de Sarov and His Spiritual Inheritance
St. Xenia's Skete
Wildwood, California,
USA
2004


Objets personnels de saint Séraphim lors de sa glorification en 1903

Abri 
de la prière
de saint Séraphim
des mille jours 
mille nuits
sur la pierre.

Aucun commentaire: