"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 9 mai 2008

Saint Phanourios et la Phanouropita





Click above to add it to the post (27_aug10.jpg)

SAINT PHANOURIOS
( †27 Août/9Septembre)

Saint Phanourios est vénéré dans l’Eglise depuis plus de cinq siècles. Il fut révélé d’une manière fortuite lors d’un raid de pillards dans l’île de Rhodes. Durant leur pillage d’une église, ils mirent à jour un certain nombres d’icônes anciennes que virent des moines cachés non loin de là. Les pillards étant partis en laissant ces icônes sans valeur pour eux, les moines découvrirent que l’une d’elles était dans un état remarquable de conservation. Celle-ci représentait un saint nommé Phanourios, avec autour de son portrait douze scènes de sa vie qui indiquaient clairement qu’il avait été martyrisé. Aucune des autres icônes exhumées par les pillards n’était aussi nettement préservée: les moines y virent un signe. L’archevêque Milos de Rhodes, en appela au Patriarche et au Saint Synode, une cathédrale fut construite pour abriter l’image du saint.

La tradition rapporte que Saint Phanourios avait une mère païenne. Avant son martyre, il recommanda à ses amis chrétiens de prier pour son salut. Il leur enjoignit lorsqu’ils auraient besoin de son intercession de faire un gâteau et de prier pour l’âme de sa mère avant de le manger, leur promettant d’intercéder auprès du trône divin afin que Dieu entende leur requête.

La pratique de la confection de ce gâteau connu sous le nom de “Phanouropita”, s’est transmise de générations en générations jusques à nos jours. Ce gâteau est préparé, porté à l’église et béni par le prêtre. Les chrétiens qui en mangent se signent avant de manger et prient pour le repos de l’âme de la mère de Saint Phanourios.

Le hiéromoine Euthyme du Monastère Saint Nicolas d’Andros, raconte qu’un membre de sa famille avait acheté de la farine à Nauplie pour faire la Phanouropita. Il y en avait cinq sacs dans un placard. Le temps passait et personne ne faisait le gâteau du saint, mais on prenait de la farine dans les placards où on l’avait rangée, et peu à peu la farine disparut. Le jour même où cela arriva, un jeune homme apparut à la grand-mère, le visage fâché. Au bout de son bras, il tenait les sacs vides. Il dit alors distinctement: “ Pourquoi n’as-tu pas fait mon gâteau?”

Selon une tradition populaire bien établie, le gâteau de Saint Phanourios doit comporter 9 éléments, à savoir:

° Farine/levure

° Sucre

° Eau

° Raisins secs

° Noix

° Huile

° Cannelle

° Sésame

° Muscade

Il est possible d’utiliser d’autres ingrédients.

Une recette donnée au Monastère de Saint Antoine le Grand ( Métochion de Simonos Pétra de l'Athos en France) mentionne

° 4 verres de farine avec de la levure

° une cuillerée de cannelle

° 12 grandes cuillères de jus d’orange

° 1 Verre de sucre et deux grandes cuillerées de sucre. un peu de sucre glace

° un demi verre d’eau

° un demi verre de noix

° un demi verre de raisins secs et un demi verre de raisins blonds

° un verre d’huile de tournesol

° Un zeste de citron

( Il y a aussi 9 éléments distincts!)

RECETTE

On mélange la farine et la cannelle.

On met dans un récipient l’eau, le jus d’orange, l’huile, le sucre normal, le zeste de citron; on mélange le tout et on y incorpore ensuite la farine, le raisin et les noix. On mélange correctement. Dans un moule huilé et enfariné, on met la pâte ainsi obtenue et on cuit à four moyen pendant trois quarts d’heures. Lorsque le gâteau est froid, on saupoudre de sucre glace.

Après la bénédiction, le prêtre le coupe en forme de croix. On continue à le couper en petites parts carrées. Au prêtre échoit le premier morceau.



APOLYTIKION DE SAINT PHANOURIOS, Ton 4



L’Eglise sur terre brillamment° entonne un cantique des cieux;° l’assemblée des Anges répond festivement;° Par des hymnes sacrées dans les hauteurs,° à la terrestre solennité.° L’une acclame tes exploits,° tandis que l’autre, ici-bas,° célèbre la céleste gloire que tu trouvas,° illustre Phanourios, par tes peines de martyr.



PRIERE DE BENEDICTION DE LA PHANOUROPITA

Seigneur Jésus-Christ, Toi Qui est le Pain Céleste et Qui dispenses pour l’âme une nourriture en abondance. Toi Qui es le donateur de tous biens et Qui par Elie as produit des aliments là où le laboureur n’avait pas travaillé, Toi Qui es l’espoir des désespérés, le secours de ceux qui sont sans secours et le salut de nos âmes, bénis ces offrandes et ceux qui Te les ont apportées pour Ta gloire et en l’honneur du Saint et glorieux mégalomartyr Phanourios.

Toi Qui es bon, accorde tous Tes biens à ceux qui ont préparé ce(s) gâ teau(x), biens de ce monde et biens d’En-Haut. Réjouis-les par Ta présence et montre-leur la voie qui mène au salut. Exauce sans tarder les prières de leur cœur, favorise tous leurs projets et conduis-les à s’appliquer dans l’ac complissement de Tes commandements afin qu’ils louent et glorifient Ton Nom très saint et glorieux dans l’allégresse et la joie, par les prières de la Très Sainte Mère de Dieu, du Saint et glorieux mégalomartyr Phanourios le Thaumaturge et de tous Tes Saints. Amen!

Version française Claude Lopez-Ginisty 
d'après plusieurs sources monastiques

Aucun commentaire: