"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 2 avril 2011

Staretz Païssios l'Athonite: Des miracles de jadis


Fr. Paisios - Mount Athos (1)

Les Pères de ces temps-là avaient une grande foi et une grande simplicité. Bien que la plupart d'entre eux aient été essentiellement analphabètes, cependant ils recevaient l'illumination divine constante à cause de leur humilité et de leur zèle pour le combat spirituel. Alors que, de nos jours, la connaissance a augmenté, malheureusement la logique a ébranlé la foi des gens dans ses fondations et elle a rempli leurs âmes de questions et de doutes. Donc, il est naturel que nous soyons privés de miracles, parce que les miracles sont vécus et ne peuvent pas être expliqués par la logique.

Cet esprit terriblement séculier qui prévaut dans l'homme moderne, qui a tourné toute son attention vers une vie meilleure, avec plus de facilité et moins d'effort, a malheureusement affecté les personnes le plus spirituelles; elles aussi, tentent également de devenir des saints avec moins d'effort, mais cela ne peut jamais arriver, car "les saints ont donné du sang et ils ont reçu l'esprit." Tandis que nous nous réjouissons maintenant de cette grande avancée vers les saints Pères et la vie monastique, et admirons les braves jeunes gens qui se consacrent à des idéaux élevés, en même temps, nous souffrons parce que nous voyons tout ce bon matériel ne pas trouver le levain spirituel approprié, d'où cette pâte spirituelle qui ne lève pas et finit comme du pain sans levain.

Jadis, même il y a vingt ans, la simplicité, abondait dans le "Jardin de la Mère de Dieu" [La Sainte Montagne de l'Athos].  Le parfum de la simplicité des Pères attirait les gens craignant Dieu comme les abeilles et les nourrissait, tandis que, à leur tour, ils transmettaient cette bénédiction spirituelle à d'autres pour leur profit. Partout où on allait, on entendait des histoires très simples de miracles et d'événements célestes, parce que les Pères les considéraient comme parfaitement naturelles.

Vivant dans cette atmosphère spirituelle de la grâce, il ne vous venait jamais à l'idée de douter de ce que vous aviez entendu, parce que vous en viviez une partie vous-même. Vous n'auriez non plus jamais songé à prendre des notes de ces événements célestes, ni à les conserver dans votre mémoire pour les générations à venir, parce que vous pensiez que cette manière de vie patristique continuerait. Comment pouvait-on savoir qu'en quelques années, la plupart des gens seraient déformés par trop d'éducation - car on les éduque dans l'esprit de l'athéisme et non dans celui de Dieu, qui peut sanctifier l'éducation externe, aussi, et que l'incrédulité parviendrait à un point tel que les miracles seraient considérés comme les contes de fées d'autrefois? "

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
Father Paisios
Athonite Fathers and Athonite Matters
+
Photo:

Aucun commentaire: