"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

jeudi 18 décembre 2014

Massacre des Polonais de Volhynie : à qui profite le silence ?

SOLIDARITE KOSOVO




J-10 avant le départ du convoi de Noël au Kosovo-Métochie!

Amorcée depuis le mois de septembre, la préparation du convoi de Noël 2014 entame sa dernière ligne droite et les bénévoles de Solidarité Kosovo s’affairent aux ultimes préparatifs. Le compte à rebours est lancé : dans moins de 10 jours, le convoi prendra la route en direction du Kosovo-Métochie pour déposer des jouets et des vivres humanitaires dans les enclaves chrétiennes. Cette année encore Solidarité Kosovo compte bien illuminer les visages des plus petits et réchauffer le cœur de leurs aînés en se faisant le relais du soutien et de la générosité exprimés par ses 10.000 donateurs. 

Les lutins s’activent à l’entrepôt de Solidarité Kosovo 

Au premier jour de l’Avent, les bénévoles de Solidarité Kosovo ont revêtu les habits d’un métier difficile et exigeant. En parfait lutins de Noël, ils ne s’arrêtent plus de confectionner des colis-cadeaux à partir des jouets et des vêtements donnés par des entreprises textile françaises. À dix jours du départ, c’est la course pour terminer le conditionnement des 30m3 d’une valeur marchande de 130.000 euros qui composeront le convoi de Noël 2014.

Les illuminations éclairent les rues, la veilleuse berce la crèche … et dans les coulisses du convoi, chacun est à son poste pour relever un ordre du jour chargé. Alors que le colisage bat son plein dans l’entrepôt isérois, les solutions logistiques sont pensées et mises en œuvre dans les bureaux de l’association. Vérifications des passeports, des autorisations, des assurances, des documents douaniers, des confirmations de réservation, des itinéraires, du dispositif d’accueil, etc. Tout doit être fin prêt et en bon ordre de marche avant le départ, les nuits s’annoncent courtes !

Un Noël toujours plus solidaire

Au fur et à mesure que les cartons s’empilent, la route vers les Serbes du Kosovo se dessine dans les esprits des bénévoles. L’émotion palpable décuple les forces de la chaîne d’union franco-serbe impatiente de franchir les premiers péages. Loin du consumérisme grandissant propre à cette période de l’année, les préparatifs solidaires du convoi de Solidarité Kosovo associent à Noël ses valeurs essentielles: amitié, partage et générosité.

Et si vos vœux de fin d’année devenaient solidaires eux aussi ? Solidarité Kosovo a besoin de vous pour l’aider à financer les frais de transport inhérents au convoi des 30m² de cadeaux minutieusement préparés. L’association française vous invite à contribuer par votre générosité au Noël des enfants serbes du Kosovo en envoyant un don dès aujourd’hui à l’adresse suivante : Solidarité Kosovo, BP 1777, 38220 VIZILLE (chèque à l’ordre de « Solidarité Kosovo ») ou directement via Paypal en cliquant ici.

Nous rappelons aux bienfaiteurs de Solidarité Kosovo que les dons versés avant le 31 décembre 2014 ouvrent droit à une réduction d’impôt sur le revenu pour l’année 2013, égale à 66 % de leur montant. À titre d’exemple, un don de 100 euros ne vous coûte en réalité que 34 euros après déduction fiscale.

Pour tous ces foyers chrétiens que vous aiderez, Solidarité Kosovo vous remercie du fond du cœur et vous souhaite de joyeuses fêtes de Noël !


Comme chaque année, Aurélie, bénévole de Solidarité Kosovo, n'a pas ménagé ses efforts pour permettre aux 30m3 de cadeaux d'être conditionnés avant le départ du convoi de Noël.



Contact presse: Ivana GAJIC 
Tél. : 06 65 51 10 31 - contact@solidarite-kosovo.org

Solidarité Kosovo est une association Loi 1901, humanitaire et indépendante
http://www.solidarite-kosovo.org/ Solidarité Kosovo BP 1777, 38220 VIZILLE, FRANCE

*

Monastère de Solan

mercredi 17 décembre 2014

Saint Jean de Cronstadt: Le cœur peut changer...



St. John Of Kronstadt

Le cœur peut changer 
plusieurs fois 
en un instant,
et passer du bien 
au mal,
de la foi 
à l'incroyance,
de la simplicité 
à la duplicité,
de l'amour 
à la haine,
de la bienveillance 
à la jalousie,
de la générosité 
à l'avarice,
ô, quelle inconstance!

Ô, que de dangers!

Ô, combien nous devons être sérieux
 et attentifs!

*

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après 

Une icône du saint fol-en-Christ Gabriel donne du myrrhon en Géorgie



Monk-Confessor Gabriel (Urgebadze)



En Géorgie, depuis la fin juillet dans la maison d'une famille, l'icône de saint Gabriel (le Fol-en-Christ contemporain) ruisselle de myrrhon. Cette famille compte deux jeunes enfants et elle est décrite par tous comme étant composée de très bonnes personnes.

La femme de la maison où se trouve l'icône dit: "C'est l'icône que j'ai achetée à Pâques. Je l'ai mise dans la position qu'elle mérite dans le coin sacré d'icônes. Il y a environ trois mois, elle a commencé à faire couler du myrrhon. J'ai essuyé l'icône et j'ai remarqué que le tissu était trempé. Un écoulement [de myrrhon] a commencé à couler à très grand débit. Il y avait du myrrhon qui passait sur la surface de l'icône. Une semaine plus tard, j'ai remarqué une fissure dans le verre. Le matin,  à 4 heures, j'ai entendu un craquement. Vous pouvez voir comment le myrrhon s'écoule..."

Récemment, la famille a montré l'icône au Patriarche Ilia II qui a été très heureux.

"Nous avons parlé avec le Patriarche, dit la femme, et il nous a béni. Il a dit que c'était un grand miracle. Nous sommes très curieux de savoir ce que signifie le verre fissuré. Le Patriarche a dit qu'il est évident qu'une grande épreuve nous attend."

Le myrrhon est recueilli dans un récipient, car l'écoulement est abondant. Les membres du clergé viennent le prendre pour bénir leurs paroissiens, selon la télévision de l'Eglise orthodoxe géorgienne.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Video (en géorgien du miracle)




Déclaration du Patriarche Ilia II sur la famille


Dans un récent sermon prêché à la cathédrale de la Sainte Trinité à Tbilissi, Sa Sainteté Ilia II, Catholicos-Patriarche de toute la Géorgie, a souligné que seul un renouveau spirituel apportera des changements pour le mieux de la société. Des problèmes tels que la violence domestique et la délinquance juvénile représentent une crise spirituelle dans la vie familiale.

"Récemment, le gouvernement, la société et l'Eglise s'inquiètent à cause de la violence dans les familles. Nous devrions penser à la raison qui la provoque. Nous pourrions dire que moins de croyance en est la cause. Ce n'est pas assez quand nous ne disons aux jeunes que la violence est inacceptable ", a déclaré le Patriarche." Nous devrions penser au monde intérieur, spirituel. Il y a du mal dans l'âme et l'esprit des gens et il est mis en œuvre entre les gens. Nous donnons tout à nos enfants - l'enseignement supérieur, de la nourriture et des vêtements. Mais nous ne pensons pas à l'enseignement de la vraie religion, nous n'essayons pas de leur faire voir la différence entre le bien et le mal."

Le Patriarche est le personnage public le plus populaire de la Géorgie, avec des avis très favorables (91 pour cent) et une voix importante en matière civile et politique. Depuis 2007, il a promis de baptiser personnellement tous les bébés nés de parents chrétiens orthodoxes qui ont déjà plus de deux enfants, conduisant à une augmentation marquée du taux de natalité géorgienne.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

mardi 16 décembre 2014

Saint Nil Sorsky: Le Christ et les Pères sont nos maîtres (R)




Les Saintes Écritures et les paroles des Pères saints sont aussi nombreuses que les grains de sable de la mer.

En les choisissant avec diligence, nous les enseignons à ceux qui viennent à nous et qui ont besoin d'elles.

Plus exactement, ce n'est pas nous qui enseignons, parce que nous sommes indignes de le faire, mais ce sont les bienheureux Pères saints qui enseignent à partir de l'Écriture Sainte.

Saint Nil Sorsky

Version française Claude Lopez
d'après

lundi 15 décembre 2014

La fabrication d'une iconostase à Palekh




Avec la réouverture d'églises dans toute la Russie, il y a une grande demande pour de belles iconostases. Comment une ville russe aide à répondre à la demande? Voici le récit en images d'un atelier dans l'antique ville d'artisans de Palekh.
* * *
Le 5 Décembre 2014, Palekh célèbre 90 années de ses célèbres miniatures sur laque: le début est daté du 5 Décembre 1924, lorsque le miniaturiste I.I. Golikov, fondateur du "style Palekh", et ses commensaux se sont réunis dans la Coopérative de peinture ancienne. Mais les traditions artistiques de Palekh remontent effectivemente baucoup plus loin que ces 90 années: même à l'époque, avant Pierre le Grand, Palekh était connue pour ses iconographes et ses maîtres de la fresque. Maintenant, aujourd'hui, non seulement les miniaturistes vivent et créent à Palekh, mais aussi les iconographes, sculpteurs et sculpteurs sur bois... Avec l'aide de photographe d'art Vladimir Eshtokin, visitons un atelier de Palekh.

L'iconostase est une partie importante de l'intérieur d'une église. Les iconostases apparurent dans les églises orthodoxes par la nécessité de séparer l'autel du reste de l'église, où se tiennent les fidèles. C'est une "clôture" de division spéciale entre l'autel et la nef. Cette ligne de démarcation symbolise la division du Divin du terrestre. Fondamentalement, l'iconostase [en mur plein]  est spécifique aux églises orthodoxes russes, mais l'idée elle-même est venu en la Russie de la tradition byzantine. Cependant, c'est seulement en Russie que l'iconostase est devenu ce que nous sommes maintenant habitués à voir.

Le chef de l'atelier "Iconostase de Palekh" Anatoly Vlezko partage les secrets de la création d'une iconostase:

-La Naissance d'une iconostase commence par... une idée. Après un remue-méninges qui suit une analyse minutieuse de toutes les conditions présentes, plusieurs variantes sont proposées et l'une d'elle est choisie. Ensuite, un avant-projet est préparé et le travail commence. Les projets sont établis sur la base du projet architectural, et les artistes travaillent grâce à la conception de l'iconostase-les boiseries, le placement des icônes, et ainsi de suite. La modélisation informatique et de la technologie 3D sont largement utilisées dans le processus de conception.







Dans le même temps débute le travail sur les matériaux. L'iconostase est fabriquée à partir de troncs d'arbres. Le "corps" est fait de pin, alors que la planche de l'icône, le bois sculpté et d'autres ornements sont faits de tilleul, bien que le client ait la possibilité d'avoir du chêne, de séquoia, ou tout ce qu'il voudrait d'autre. Après le bois est coupé en planches, il est séché pendant au moins un mois (plus longtemps, c'est encore mieux).










Ensuite le travail commence directement. Ils commencent l'assemblage du "corps" de l'iconostase, préparent les planches d'icônes, et font le travail rudimentaire des boiseries.







Les planches des icônes sont recouvertes de levkas et envoyées aux iconographes.



Les éléments décoratifs sont formés en pâte à modeler.









Utilisant ces ornements en pâte à modeler, des formes spéciales sont préparées à partir de plastique, qui sont ensuite utilisées sur des tours mécaniques pour tailler les ornements eux-mêmes de l'iconostase en bois sculpté. Ceci est fait dans le but de libérer les sculpteurs sur bois de la routine, pour ce travail à grande échelle.










Les sculptures sur bois prêtes à l'emploi sont ensuite rendues parfaites par les sculpteurs sur bois et envoyées pour le ponçage, la peinture et la dorure.


















Dans le studio d'iconographie, les icônes sont peintes. Lorsque les composants de l'iconostase sont prêts, elle est assemblée pour un contrôle de qualité, puis expédiée à l'église.













Et ainsi continue l'antique travail de la ville de Palekh!


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après