"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 8 avril 2011

Un miracle extraordinaire de Notre Dame et la force de prière du staretz Joseph de Vatopaidi




J'ai rencontré le staretz Joseph pendant l'été 1982 au Saint Monastère de Koutloumousiou, quand il y demeurait à l'époque. Je dois ma première visite à la Sainte Montagne à mon  ami Haralambos, et je l'en remercie. Depuis lors, une relation paternelle d'amour, s'est développée entre nous et le staretz.
Je voyais le staretz Joseph à chaque fois que je me rendais en visite à la Sainte Montagne, ainsi que chaque fois qu'il venait à Athènes. Il nous offrait soutien spirituel et consolation...

C'était au début de Mars 1987. Je travaillais à mon atelier, qui est un peu primitif (Je suis artisan orfèvre) avec juste une table, une roue pour lustrer et deux chaises, rien d'autre. Je possédais également une machine appelée "flexible", comme celle des dentistes avec une pédale à pied, le mécanisme et un fil, où la plupart des outils de lustrage que j'utilise sont attachés. Ce jour-là après le déjeuner, je suis retourné à l'atelier pour continuer ce que j'avais commencé dans la matinée. J'ai allumé la lumière, j'ai  pris le flexible, appuyé sur la pédale à pied pied et voilà! Le flexible s'est attaché à ma main et l'électricité m'est passée à travers. J'ai ressenti une douleur terrible et tout à coup tout fut noir. J'avais été électrocuté. La douleur était atroce et je sentais que j'allais mourir à chaque seconde. Soudain, j'ai entendu: "Très Sainte Vierge, avec la bénédiction de l'Ancien Joseph, aie pitié de moi". Je n'ai pas eu l'occasion d'entendre cela une deuxième fois, car soudain je me suis retrouvé allongé sur le sol avec les yeux grands ouverts et j'ai remarqué le flexible et un morceau de bois que j'utilisais.
J'ai soudain réalisé qu'un grand miracle avait eu lieu, j'avais été sauvé de l'électrocution. J'ai remarqué l'icône de la Très Sainte Vierge sur mon mur, celle que j'avais rapportée de la Sainte Montagne, je l'ai tirée du mur et mise dans mes bras, et j'ai commencé à pleurer abondamment comme un petit enfant. Quelques jours plus tard, j'ai envoyé une lettre au staretz Joseph, qui à cette époque avait déménagé à Néa Skiti, et je lui ai raconté toute l'histoire. Ci-dessous est la réponse manuscrite du staretz Joseph, en date du 27/3/1987:



"Mes bien-aimés et très chers enfants, Spyro et Maria, la grâce de notre Jésus soit toujours avec vous. J'ai reçu ta lettre, mon enfant, et j'ai été sidéré par la calamité qui s'est abattue sur toi et j'ai remercié le Seigneur et Sa Mère Immaculée de t'avoir sauvé. J'ai été vraiment bouleversé par ce sauvetage, mais après la réalisation de son sens profond, j'ai été heureux parce qu'il t'a amené à augmenter ta foi et à apprendre pratiquement la puissance de la prière, ainsi que ce que cela signifie que d'avoir des pères spirituels qui vous aiment. Nous n'oserions pas mentionner cela nous-mêmes, si la grâce divine ne nous l'avait pas révélé. Je pense que tout cela a été le résultat de la foi de ma petite fille chérie, Maria...

Les voix que tu as entendues, mon enfant, n'étaient pas des voix, mais les énergies de la grâce divine devant la face du grave danger où tu te trouvais; tu fus sauvé par notre  Seigneur Ami des hommes, et tu as appris à comprendre la force et la grâce de la foi. Il serait bon que tu le racontes à d'autres fidèles, afin qu'eux aussi soient enseignés et en tirent quelque avantage. Ce n'est pas de la vanité, puisque tu ne cites pas tes propres capacités ou tes propres actes, mais un miracle de la miséricorde divine. Cela ne provient pas de Satan, à moins que notre Seigneur le permette, même si le Mauvais est, en substance, "un tueur d'homme". Ce qui t'est arrivé ne s'est pas produit à cause de tes péchés, mais afin de renforcer ta foi.

Je prie pour vous de tout mon cœur,

Avec toute mon affection,

Votre père "

SPYROS KANELLOPOULOS,

Orfèvre, artisan.

Version Française Claude Lopez-Ginisty
d'après
+
Le sourire de Père Joseph 
après sa naissance au Ciel!
+


Aucun commentaire: