"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 9 octobre 2010

Saint Jean (Maximovitch): Sermon du 18/31 mai 1953 sur la sainteté






La sainteté est le fruit des efforts de l'homme et le don de l'Esprit Saint. La sainteté est atteinte par celui qui porte une croix et au nom du Christ se met en guerre contre les obstacles à la sainteté, les obstacles qui empêchent de devenir semblable au Christ. Ces obstacles sont les péchés, les mauvaises habitudes, solidement ancrées dans l'âme. La lutte contre eux est l'œuvre majeure du chrétien, et dans la mesure où il purifie son âme, il va ainsi recevoir de l'Esprit Saint.

Saint Séraphin enseigna l'acquisition de l'Esprit Saint, et il en a vraiment acquis, car la Très Sainte Mère de Dieu l'a reconnu comme étant proche d'elle. Et les fidèles, les chercheurs sincères de la Vérité et de la Lumière, comme l'a été Motovilov, en raison de leur vénération, ont vu comment cet être grandement agréable à Dieu rayonnait de la lumière de la sainteté.

Combien variés sont les chemins de saints! Au trône de Dieu, devant tout le monde est la Très Sainte Mère de Dieu, plus glorieuse que les séraphins et tous les anges et les archanges qui furent fermes, fidèles à Dieu dans la lutte terrible qui a été menée contre Dieu par le rayonnant de la plupart d'entre eux, Lucifer, qui signifie porte-lumière, qui est maintenant le Diable, en d'autres termes, celui qui fut jeté dans les plus profondes ténèbres. Dans cette lutte, les anges lumineux vinrent si près de Dieu qu'il est déjà impossible pour eux de prendre du recul ou d'être séparés de Lui.

Tous ceux qui sont agréables à Dieu,  sont comme les anges dans leur amour et leur dévouement. Ils se sont, comme les anges, mis en guerre contre les forces obscures et ont été raffermis dans l'amour de Dieu. Tous les prophètes de l'Ancien Testament ont vécu dans une telle lutte. L'impiété prévalait, la loi de Dieu avait été oublié. Le monde les persécuta parce qu'ils portaient atteinte à sa vie de péché. Ils se cachèrent dans les "profondeurs de la terre." Le monde les a haïs. Le prophète Esaïe fut scié en deux par une scie à bois, le prophète Jérémie a été piétiné dans un marécage. Et dans un tel environnement, ils ont tenu bon dans la foi et la dévotion. Tous les justes ont été affligés dans le monde parce qu'ils étaient étrangers au monde pécheur. Tous les apôtres ont souffert d'une manière ou d'une autre. Les justes partirent pour le désert. Qui ce qui en fit des saints? La souffrance? Ce n'est pas la seule souffrance qui fait les saints, mais l'effort vers Dieu, l'amour de Dieu, et le labeur pour surmonter les obstacles à la sainteté, ce qui est le fruit du labeur de l'homme et le don de l'Esprit Saint.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Aucun commentaire: