"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 16 octobre 2010

Métropolite Antoine de Souroge: La mémoire de la mort


Memory eternal 2

L'injonction qui demande de se souvenir de la mort n'est pas un appel à vivre avec un sentiment de terreur, dans la conscience permanente que la mort va nous vaincre, et que nous allons périr complètement avec tout ce à quoi nous tenions. 

Cela signifie plutôt: "Soyez conscients du fait que ce que vous dites maintenant, ce que vous faites en ce moment, ce que vous entendez ou que vous recevez maintenant peut-être le dernier événement, ou la dernière expérience de votre vie actuelle.

Dans ce cas, ce doit être une victoire, non une défaite, un sommet, et non un creux. Si seulement nous réalisions à chaque fois que nous sommes confrontés à une personne que cela pourrait être le dernier moment de sa vie ou de la nôtre, nous serions beaucoup plus attentifs, plus beaucoup à l'écoute des paroles que nous prononçons et des choses que nous faisons.

Version française Claude Lopez-ginisty
d'après

Aucun commentaire: