"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mardi 21 février 2012

Martyrologe Serbe de la Seconde Guerre Mondiale: Hiéromartyr Branko Dobrosavliyévitch ( Fête le 24 avril/7 mai)



Branko Dobrosavliyévitch est né dans le village de Skadar près de Vojnic le 4 janvier 1886. Il a terminé le lycée ainsi que le séminaire de Sremski Karlovci en 1908. Il a été ordonné diacre le 15 mars, et prêtre le 22 mars 1909. Il a exercé ses fonctions dans les villages de Buvaca, Radovica et Veljun. Branko a reçu l'ordre yougoslave du cinquième degré de Saint Savva par arrêté royal.
En la fête de Saint-Georges, le 6 mai 1942, - le jour même de sa propre Slava - Branko a été arrêté par les oustachis, dirigé par Ivan Sajfor de Veljun. Plus de 500 Serbes ont été arrêtés ce jour-là, parmi eux Dimitriye Skorupan, prêtre de la paroisse de Cvijanovic Brdo, et Nebojsa, le fils du prêtre Branko. Au début, ils ont été emprisonnés au poste de police dans Veljun, et le lendemain (le 7 mai), ils ont été emmenés et tués dans les bois appelés "Kestenovac", près de Hrvatski Blagaj. Les oustachis ont  forcé le prêtre Branko à célébrer le service pour le repos de l'âme des morts pour son propre fils Branko, qui était vivant à l'époque. En 1946, les reliques du prêtre martyr Branko et les restes des autres Serbes tués ont été transportés dans une fosse commune dans Veljun.
Lors de la session ordinaire de la sainte assemblée des évêques de l'Église orthodoxe serbe, le prêtre Branko Dobrosavliyévitch fut glorifié et son nom a été inscrit dans la Liste des Noms des Saints de l'Église serbe.



Saint Néomartyr Branko, prie Dieu pour nous!

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Aucun commentaire: