"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom de l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

lundi 29 février 2016

Archiprêtre Wladimir [Berzonsky]: Les étapes de la prière


J'exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, afin que nous puissions vivre une vie paisible et tranquille, en toute piété et la sainteté "(I Timothée 2: 1).

Quel plaisir d'entendre les gens se demander mutuellement des prières, ou dire qu'ils prient pour quelqu'un. On suppose que nous savons tous ce que signifie une prière. Ici, cependant, saint Paul utilise quatre termes différents pour exprimer les diverses formes de prière.

Le premier terme est fondamentalement une demande. Elle exprime un besoin. Elle peut être adressée au Seigneur Dieu, mais elle peut aussi être un appel à l'aide d'un être humain. Je peux me tromper, mais au risque d'exprimer un préjugé inverse, je trouve qu'il est plus facile pour les femmes
que pour les hommes de demander de l'aide  Il y a juste quelque chose dans l'ego masculin qui résiste à demander de l'aide, ou pour reconnaître que nous les hommes avons besoin d'un autre, même de Dieu. 

Peut-être n'est-ce pas vrai pour toutes les cultures, mais en Amérique, nous nous accrochons encore à l'image de l'individualisme farouche. Nos symboles de virilité sont, pour la plupart, des héros qui sont en mesure d'utiliser leur ingéniosité, leur intelligence, leurs capacités physiques ou même des dons de persuasion pour obtenir par eux-mêmes ce qu'ils veulent. Aucun prêtre n'ignore ce qu'il en est d'essayer d'aider une personne qui insiste sur le fait qu'elle ne veut pas d'aide, et qu'elle serait heureuse si les autres se mêlaient de leurs affaires. Si j'ai besoin d'aide, je vais en demander.

Le deuxième terme est le plus courant pour ce qui est généralement signifié par la prière [προσευχή]. Seul Dieu peut répondre à ces demandes. Une fois qu'une personne, homme ou femme, va au-delà de l'attitude d'autonomie radicale, alors elle peut venir à la réalisation que certaines choses, Dieu seul peut les donner. Lorsque vous êtes rempli de honte ou de culpabilité, personne, si ce n'est le Seigneur ne peut vous pardonner. Lorsque vous êtes au bout de votre force intérieure, seul Dieu peut vous fournir la Grâce de continuer, malgré et à travers tous les obstacles.

Alors saint Paul parle de l'intercession (la requête). Il peut arriver que quelqu'un que vous connaissez ait une relation personnelle avec quelqu'un d'autre en haut lieu, peut-être le propriétaire d'une entreprise où vous souhaitez être employé, ou peut-être celui qui est responsable de l'admission des candidats dans une école ou une institution. Vous demandez à votre ami s'il apporterait votre curriculum vitae ou une demande écrite à cette personne importante, et y joindrait un mot en votre faveur. Parce que l'Église orthodoxe est une communauté de croyants, et comme elle transcende les limites de l'espace et le temps, nous demandons à ceux des "lieux élevés," les anges et les saints du Ciel, d'intercéder en notre nom. 

Certains diront: Pourquoi ne pas aller à Jésus-Christ Lui-même? Pourquoi utiliser des subordonnés? Et bien sûr, nous le faisons, mais nous sentons aussi la chaleur et l'affection de ceux qui nous aiment en Christ. Notre Seigneur nous dit que nous sommes entourés par des anges, que nous avons un ange gardien pour veiller sur nous, et nous qui honorons la vie et la gloire de ceux qui nous ont précédés à leur repos en Christ, et sont au courant de nos luttes pour grandir dans la foi, nous leur demandons alors d'intercéder pour nous comme nous le faisons pour les autres.

Enfin, il y a l'Eucharistie, un autre terme pour signifier l'action de grâces. Il est insuffisant de continuer à toujours demander des choses de Dieu, comme si nous n'étions rien que d'
éternels nourrissons. 

Il y a un temps pour louer Dieu pour tout ce qu'Il a fait pour nous. Une prière vespérale demande au Seigneur de recevoir notre prière "dans la mesure où nous en sommes capables": Comprendre, Seigneur, nous avons une courte vue des choses

Nous polluons nos prières avec le doute, la peur, la paresse, la routine, l'ennui et les autres défauts que nous avons simplement en étant humains et limités. Donc, nous offrons une bénédiction pour tout ce que nous savons et ce que nous ignorons, que Dieu fournit pour l'univers en général et pour nous-mêmes, en particulier.

Version française  Claude Lopez-Ginisty
d'après

Aucun commentaire: