"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 1 juillet 2012

Dania Kanella: L'église du bout du monde!


Depuis sa fondation, le christianisme a réussi à se propager dans le monde entier, à partir des plus grandes villes du monde jusques aux vastes jungles de l'Afrique. les chrétiens adorent Dieu partout, des cathédrales immenses aux petites églises lointaines au sommet des montagnes et aux modestes chapelles de leurs quartiers. Mais qui pourrait imaginer que, au bout du monde, dans les vastes étendues inhospitalières de l'Antarctique, se trouve l'une des églises orthodoxes les plus reculées du monde.

L'église de la Sainte Trinité est situé sur l'île King George au pôle Sud. Elle a été entièrement construite en 1990  avec du bois de Sibérie et sa conception est influencée par le style russe d'architecture.

Elle peut accueillir jusques à 30 personnes. En raison des conditions météorologiques extrêmes de la région, y compris des vents violents, des fortes chutes de neige et des pluies, des dispositions spéciales ont été faites pour assurer la sécurité des personnes et du bâtiment.

Les troncs sont stabilisées avec des chaînes solides et un revêtement spécial protège l'intérieur du temple de la pluie.

Selon son prêtre, l'existence d'une église orthodoxe dans un tel endroit éloigné montre parfaitement que "Dieu est partout." Jusques à présent, deux couples russes orthodoxes ont célébré leurs mariages dans l'église de la Sainte Trinité croyant que cela leur porterait chance.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
cité par

Aucun commentaire: