"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 14 janvier 2012

Staretz Païssios de la Sainte Montagne de l'Athos: Concernant ceux qui sont diaboliquement possédés (2)




Saint Arsène et Père Païssios


L'homme peut devenir diaboliquement possédé, par orgueil diabolique...

Celui qui a beaucoup d'orgueil est dans les ténèbres. Son esprit est dans la tourmente, comme s'il était vaincu par des fumées d'échappement. Il fera des erreurs maladroites et ne le comprendra pas. Sa perception aura atteint un tel degré d'obscurité que, peu importe ce que vous lui direz pour l'aider, il ne comprendra pas. Il dira que vous faites pression sur lui! Il appelle cela faire pression? Essayez de sortir cette pensée de sa tête... Non, il n'est pas fou, puisque son cerveau fonctionne encore. Il a besoin de comprendre que ce qu'il dit est un déni, un blasphème.

Voilà comment ils sont progressivement arrivés au point de rendre un culte à Satan. Si vous observez les adorateurs de Satan, vous pouvez dire qu'ils sont possédés par le Diable. Vous pouvez discerner un certain état de possession les concernant. Et ils attirent de  pauvres enfants sans méfiance où ils veulent, avec leur musique obsédante. Ils vont aussi loin que le fait d'invoquer réellement Satan. J'ai entendu dire que si vous faites passer certains disques de "rock" à l'envers (cf Daniel 34-38), vous entendrez des messages subliminaux par lequels ils invoquent le Diable. Ils ont même des glorifications de Satan: "Je me consacre à toi, Satan". C'est terrible!

-Staretz, veux-tu dire que l'orgueil peut conduire à la possession démoniaque?

-Oui. Supposons que quelqu'un fasse une erreur et ensuite cherche à se justifier. Si quelqu'un essaie de dire un mot ou deux pour l'aider, il va dire qu'il est injuste, il croira qu'il est meilleur qu'eux et ne les prendra pas en considération. Puis il commencera progressivement à juger les saints - d'abord ceux qui sont récents, puis les plus anciens: "Il n'a pas fait de miracles, l'autre a fait ceci et cela...". Puis il va aller encore plus loin et commencer à juger les Conciles: "... même les Conciles, la façon dont ils sont parvenus à leurs décisions...", sorte que même les Conciles à son avis ne sont pas précis. Enfin, il ira même jusques à dire: "Et pourquoi Dieu a-t-il fait les choses de cette façon?". Eh bien, quand quelqu'un atteint ce point, il n'est pas devenu fou, il est devenu démoniaque.

Un jeune homme possédé du démon étaient venu à ma cabane avec son père, affirmant qu'il était un dieu. Il était allé à un confesseur spirituel dans le monde, mais le prêtre, de peur que le Diable puisse bondir sur lui, a dit au jeune homme: "Alors bénis-moi!" (!!!) Que peut-on dire?... Quoi qu'il en soit, il n'a cessé de dire à son père: " Tu verras, même Père Païssios reconnaîtra que je suis un dieu". Alors il a  fait un pari avec son père, avec tout l'argent qu'ils avaient sur eux, que je le reconnaîtrai comme un dieu. Dès que j'ai commencé à "travailler" ma prière au chapelet, il s'est levé de son siège. "Que fais-tu avec ça?" A-t-il crié. "J'ai commis toutes sortes de péchés. J'ai le Diable en moi et j'ai été déifié. Tu dois admettre que je suis un dieu! Toi, mon vieux, tu n'as rien fait du tout ", a-t-il poursuivi. "Tout ce que tu fais est de continuer à bricoler avec ça (le chapelet)!" A-t-il poursuivi, laissant échapper des accusations très lourdes! Je fus exaspéré. "Allez, sors d'ici, toi qui as perdu !" Lui ai-je dit. Je lui ai donné une bonne rebuffade. Il devint fou furieux, se transforma en animal sauvage. Il a sorti l'argent qu'il avait dans sa poche, et l'a jeté vers son père, en disant: "Tiens, prends! J'ai perdu le pari!"...



Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
«WORDS OF THE ELDER PAISIOS - Vol.3»
© The Sacred Retreat 
"Evangelist John the Theologian" Souroti, Thessaloniki.
cité par 
OODE

Aucun commentaire: