"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 30 avril 2011

25ème anniversaire de Tchernobyl, discours du Patriarche de Moscou et de toute la Russie

Le jour marquant le 25ème anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, le Patriarche Kyrill de Moscou et de toute la Russie, s'est adressé à toutes les ouailles de l'Eglise Orthodoxe Russe, leur demandant de se souvenir de l'exploit héroïque des travailleurs qui s'étaient sacrifiés pendant le drame.



"Les catastrophes causées par l'homme, qui ont créé un champ de plus en plus menaçant tandis que la civilisation se développe, reflètent ce qui arrive fortuitement à l'intérieur de l'âme humaine. Sans une analyse spirituelle profonde du rôle que l'Homme joue dans l'Univers, de telles catastrophes ne peuvent être empêchées," a-t-il dit.
Le Patriarche a noté avec regret que beaucoup n'ont pas réussi à tirer les leçons de la catastrophe de Tchernobyl et que l'humanité a traité la terre, l'eau et l'air, et tout l'environnement seulement comme le fait un consommateur.


"Il est impossible et inutile d'essayer d'arrêter le développement de la science et de la technologie. Mais les gens n'auront pas de garanties contre des tragédies semblables à celle qui s'est produite il y a 25 ans s'ils n'apprennent pas à utiliser les ressources naturelles et les réalisations de la civilisation à bon escient, avec respect les uns des autres et de tout ce que Dieu a créé ", a déclaré le Patriarche Kirill.

Мемориальные таблички с именами ликвидаторов
Monument portant le nom des héros de la catastrophe de Tchernobyl

Le développement scientifique et technologique "ne peut pas être sans éthique. Il doit être combiné avec la dévotion aux normes de la morale éternelle et aux idéaux de respect mutuel et d'amour. C'est la garantie d'un avenir digne pour notre peuple et pour le monde dans son ensemble,"a dit le Primat de l'Eglise russe.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après


Aucun commentaire: