"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 30 juin 2010

Saint Syméon de Dajbabe: Enseignements (3)

Patriarche Irénée avec l'icône de saint Syméon
le jour de sa glorification

41
Une rame droite paraît tordue sous l'eau, c'est pourquoi on devrait croire sa raison plus que sa vue.

42
Il devrait y avoir de la bière fraîche pour les hôtes, et une foi ardente dans l'âme, afin que ces deux choses soient à la bonne place.

43
On dit qu'un lieu où il y a des moustiques est malsain, et que la foi est faible dans le luxe.

44
L'hirondelle bâtit son nid contre un mur, l'homme se sauve par la foi droite.

45
Une forte pluie peut éteindre une fournaise, tandis que la satisfaction corporelle peut conduire à la perte de la foi.

46
Si même un pigeon peut apprendre à porter une lettre, comment se fait-il que tu ne t'habitues pas à faire le bien?

47
Les moutons recherchent des prairies et des champs, tandis que les gens intelligents recherchent la paix et le salut.

48
Les araignées sont très égoïstes; elles ne font pas de miel pour les gens comme les abeilles, elles ne font pas de soie comme les vers, mais du moins, elles ont la vertu du silence. Il en est de même avec les gens, on peut trouver une plus grande ou une moindre vertu en chacun d'eux.

49
Tout comme un tailleur ne cesse de travailler quand son fil casse, ainsi le sage ne désespère pas quand il rencontre une déception.

50
Dans le feu, le métal devient comme la flamme, tandis que l'homme qui est avec Dieu devient à Son image.

51
Que celui qui ne voit pas bien mette des lunettes, mais que celui qui désire connaître la Sainte Ecriture, ait l'humilité dans sa foi.

52
De même que les portes s'ouvrent avec des clefs, la vie éternelle est obtenue par la miséricorde.

53
On peut entrer dans une cité de diverses façons, et entrer dans le Royaume des Cieux par une variété de vertus; si on ne peut y entrer par la richesse comme Abraham, on peut le faire par la pauvreté comme le fit Lazare.

54
Quand tu vois l'étoile du matin, le soleil levant apparaîtra sous peu, tandis que lorsque tu te juges, tu es près du salut.

55
Après le marché, un marchand compte tout son stock, tandis qu'à la fin d'une journée, un homme sage examine sa conscience.

56
On ne peut apprendre à nager tout de suite, ou immédiatement s'habituer à vivre pieusement.

57
De même que d'un petit œuf émerge un poussin avec des ailes, d'un cœur humble viennent de bonnes œuvres.

58
Pour les poissons, il y a les rivières et la mer, tandis que pour les âmes il y a la vérité et la sainteté.

59
Il n'est pas de citron sans fragrance, ni de charité qui ne soit récompensée. Un citron doit d'abord mûrir, tandis que la récompense doit attendre son temps.

60
On ne trouve pas de poissons en cultivant le sol, on ne trouve pas la paix en étant méchant. Les poissons se trouvent dans l'eau, et la paix dans la bienveillance. Tous deux nécessitent beaucoup de labeur [pour les trouver].

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
The Life and Works of Our Venerable Father Symeon of Dajbabe:
Collected Writings of Saint Symeon
(Podgorica: Dajbabe Monastery, 2004)
in
Orthodox Word N°270-271
St. Herman of Alaska Brotherhood,
Platina, California,
USA
+

Hésychie (193)


Ne dis rien
Dieu écoute
Il sait tout et ton âme
Est dans Ses mains

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

mardi 29 juin 2010

Saint Syméon de Dajbabe: Enseignements (2)

Chapelle où se trouvent les reliques
de saint Syméon de Dajbabe

21
A quoi sert une lampe quand il fait soleil? Et à quoi sert la gloire terrestre quand existe celle du Ciel? Méprise celle qui est moindre là où celle qui est supérieure existe, elle qui est à la fois sage et bénéfique.

22
Une tente de l'armée abrite les soldats à la fois de la pluie et de la chaleur, tout comme le silence abrite le chrétien dans sa vie, du jugement et des mensonges.

23
De même que le vin lorsqu'il a de l'âge est meilleur, de même quand les paroles sont bien réfléchies, elles sont plus bénéfiques.

24
Quand ta chambre est déjà réchauffée, évite d'ouvrir les portes trop souvent. Ainsi, si le Saint Esprit est en toi, évite de trop parler.

25
Protège un miroir de la poussière et ta conscience du péché afin que tous deux puissent te renseigner fidèlement: le miroir sur ton visage mais ta conscience sur tes actions.

26
L'hydromel est plus facile à faire lorsqu'il y a beaucoup de miel, de même que sauver une âme est aisé quand il existe la crainte de Dieu.

27
De même qu'un tailleur ne peut coudre en se déplaçant, une âme ne progresse pas lorsque l'on est couché. Un tailleur doit être assis et un chrétien doit se sacrifier.

29
Il est plus facile à un veau de trois mois de danser qu'à un taureau plus âgé. De même le salut de l'âme est-il plus facile pour un homme qui a trois acres de terre que pour un homme riche possédant un grand domaine.

28
Les olives préfèrent le climat littoral tandis que l'âme préfère la compagnie dévote.

30
Tout comme il faut un parapluie pour la pluie, l'humilité est nécessaire pour l'âme. Un parapluie s'achète avec de l'argent, tandis que l'humilité est acquise par l'introspection.

31
De même qu'un tailleur ivre gâte les vêtements, une conversation vide gâte l'âme.

32
Une perdrix prise au piège a la nostalgie de la forêt et de la liberté, tandis qu'une âme pécheresse se languit de Dieu et de la vie éternelle.

33
Ne cache pas la vérité aux enfants, ni ne cache le souvenir de la mort à ton âme; les enfants seront plus en paix, et l'âme deviendra plus pieuse.

34
Certains font le signe de la Croix seulement lorsque l'éclair frappe, tandis que d'autres ne se souvienne de la mort que lorsqu'ils voient une personne défunte. Fais le signe de la Croix sans l'éclair, et souviens-toi de la mort sans avoir besoin de voir les défunts, et alors tu pécheras moins.

35
Pense toujours à ta propre âme, à la fois quand tu es heureux et quand tu es dans la détresse et la souffrance. Pense toujours à ton âme, que tu vives dans un château ou dans une caverne.

36
On ne va pas à la guerre sans poudre et sans plomb, on ne peut non plus vivre une vie chrétienne sans foi et bonnes actions.

37
Il faut un grand froid pour que gèle une rivière, et beaucoup de foi pour maintenir sa foi.

38
Les mouches ne volent pas au-dessus d'une soupe chaude, et de même l'affliction ne s'abat pas sur une foi forte.

39
Un tailleur a besoin d'aiguilles et de fil pour coudre, alors qu'un homme a besoin de foi et d'amour afin de se sauver.

40
Le savon et l'eau nettoient les vêtements, tandis que la foi et les œuvres sauvent l'âme.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
The Life and Works of Our Venerable Father Symeon of Dajbabe:
Collected Writings of Saint Symeon
(Podgorica: Dajbabe Monastery, 2004)
in
Orthodox Word N°270-271
St. Herman of Alaska Brotherhood,
Platina, California,
USA
+

Hésychie (192)


Quand tu sauras vraiment
Que le temps n'est pas
Et que le Royaume est en toi
Tu vivras l'éternel présent de Dieu

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

lundi 28 juin 2010

Saint Syméon de Dajbabe: Enseignements (1)


Biographie de saint Syméon de Dajnbabe ICI


1
En tout lieu de la mer, l'eau est salée, tandis quand tout lieu de la terre, les yeux de Dieu [nous] regardent.

2
Tout comme s'il n'y avait pas de neige, les traîneaux n'auraient aucune importance, de même s'il n'y avait pas de vie éternelle, l'homme n'aurait aucun sens.

3
La puissance terrestre se voit dans le château d'un roi, tandis que la gloire de Dieu se voit dans l'homme juste.

4
Comme le vent du Nord chasse le brouillard, la crainte de Dieu chasse les mauvaises pensées.

5
Quand tu jettes un fer dans le feu, il rougeoie tout comme le feu. De même. quand tu écoutes les enseignements de Dieu, et que tu les suis dans ta vie, tu deviens comme Dieu.

6
Un poussin ne peut sortir d'un œuf si une poule ne le couve pas d'abord. De même, un homme ne peut pas devenir bon sans être d'abord réchauffé par la grâce de Dieu.

7
Pour faire une bonne peinture, il faut un artiste expert, une bonne toile et des couleurs permanentes. Dans ton enfance, la toile de ton cœur peut prendre une variété de couleurs. Garde la pureté de ton cœur afin que le Seigneur y puisse peindre Son image divine.

8
Sur un ferry, on demande aux voyageurs leur ticket, mais au Ciel, c'est un cœur pur que l'on recherche chez les chrétiens.

9

Rassemble toutes tes ressources, et puis bâtis une maison; de même purifie d'abord ton cœur avant de prier Dieu.

10
Que ton bétail ne reste pas dans ta mansarde, et que la nourriture ne déborde pas de ton ventre: l'air de ta maison sera plus pur, et ton cœur plus pur en ton sein.

11
Qu'il y ait une cour autour de ta maison, et la crainte de Dieu en ton cœur, pour la sécurité de ton corps et de ton âme-

12
Qui veut attraper de jeunes abeilles, doit avoir avec lui des violettes, et que celui qui veut recevoir le Saint Esprit, ait un cœur pur.

13
Les abeilles ne laissent pas d'autres abeilles entrer dans leur ruche, de même que les chrétiens véritables ne laissent pas entrer les pensées pécheresses dans leur cœur.

14
Garde la poudre à canon de la pluie et de l'humidité, et ton cœur des plaisirs et des passions qui le blessent.

15
Protège tes yeux de la fumée et de la poussière, et ton cœur de la jalousie et des femmes, afin de ne pas devenir aveugle de corps et d'âme.

16
Au sommet d'un château de roi, on voit une bannière, tandis que chez un homme juste, on voit la gloire de Dieu.

17
De même qu'un anneau peut être porté par ceux qui n'ont pas encore été fiancés, une vie sainte peut être menée par ceux qui ne sont pas moines.

18
Avec les crins d'une queue de cheval, on fait les cordes d'une guzla, tandis que par une vie d'afflictions, l'éternelle gloire est gagnée dans le Royaume de Dieu.

19
Le bateau le plus résistant est celui fait en chêne, tandis que l'homme le plus intelligent est celui qui est patient.

20
Un renard qui voit qu'il ne peut échapper à un piège de fer, coupe avec les dents sa propre patte afin de sauver sa vie. Tu devrais aussi supporter [les épreuves] et te sacrifier pour le bien éternel.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
The Life and Works of Our Venerable Father Symeon of Dajbabe:
Collected Writings of Saint Symeon
(Podgorica: Dajbabe Monastery, 2004)
in
Orthodox Word N°270-271
St. Herman of Alaska Brotherhood,
Platina, California,
USA
+

Hésychie (191)


Retrouve dans l'âme
Le chemin de l'enfance
Et va aux pieds du Christ
Avec les petits du Royaume

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

dimanche 27 juin 2010

Saint Syméon le Nouveau Théologien:Le don des larmes

Icône miraculeuse de sainte Anne
qui "pleure" des larmes de myrrhon


"Quelle merveille ineffable! Lorsque les larmes sont versées par les yeux corporels, elles coulent aussi invisiblement sur l'âme et lavent l'impureté du péché. Elles font trembler et brûlent les démons qui tombent à terre, et elles rendent l'âme libre des liens invisibles du péché.

Ô, larmes, qui coulent à cause de cet éclat divin, et qui ouvrent le Ciel et apportent le réconfort divin. Encore une fois, et je le dis en me répétant, agité par la joie et le plaisir: Là où il y a une abondance de larmes, mes frères, avec la vraie connaissance, il y a aussi illumination par la Lumière Divine. Là où il y a l'éclat de cette Lumière, sont aussi accordées de bonnes bénédictions et le sceau de l'Esprit Saint est inséré dans le coeur.

Les larmes font venir en nous un feu divin de contrition. Sans larmes et componction constantes, aucun homme n'a jamais été purifié ou n'est devenue saint, ou n'a reçu l'Esprit Saint, ou n'a jamais vu Dieu, ou ne sait qu'Il habite avec lui. Sans repentance il n'y a pas de larmes, sans pleurer il n'y a pas de larmes. Qu'on ne dise pas qu'il est impossible de pleurer tous les jours... alors il est impossible de se repentir chaque jour. Si se repentir et pleurer et verser des larmes n'est pas possible, alors être humble et prier sans cesse sera également impossible.

L'homme ne doit pas passer, même une seule journée sans repentir et sans larmes. S'il n'a pas de larmes, il doit les demander à Dieu de toutes ses forces et de toute son âme. Il n'y a pas d'autre moyen par lequel il puisse rester sans péché et le cœur pur. "


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Abba Agathon: La prière


Pour prier,
l'homme doit lutter
jusques à son dernier souffle.

Si nous ne trouvons pas
la prière difficile,
peut-être est-ce
car nous n'avons pas commencé
à prier.

Abba Agathon

Hésychie (190)


Si ton regard n'est pas purifié
Par les larmes et la componction
Tes yeux ne verront pas dès maintenant
Le Royaume qui est en toi

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

samedi 26 juin 2010

Saint Luc de Simféropol sur Saint-Jean le Précurseur dans le désert

Le jeune saint Jean-Baptiste au désert

Toute la vie du Précurseur fut une vie dure. Sur les années de son enfance, nous ne savons que ce qui nous est raconté par l'Evangéliste Luc, "il grandissait et se fortifiait en esprit, et il fut dans le désert jusques au jour de son ministère public en faveur d'Israël" (Luc 1:80). Comment et quand l'enfant fut trouvé dans le désert, nous ne le savons pas avec certitude.

Selon la tradition, le roi Hérode, après le massacre des enfants de Bethléem, voulut tuer Jean, mais il ne put le trouver. Cela l'irrita grandement, et de ce fait, il ordonna que Zacharie, son père soit mis à mort. Sa mère, ayant appris que les soldats étaient à la recherche de l'enfant, le prit et s'en alla avec lui dans une région désertique et montagneuse. Y ayant vécu une courte période, sa mère mourut et le petit Jean resta seul dans le désert.

Nous ne savons pas comment le Seigneur Dieu l'a nourri, comment Il l'a protégé des animaux sauvages, nous ne savons pas non plus comment le jeune prodrome apprit à manger des sauterelles et du miel sauvage. Mais nous croyons fermement, cependant, que pour Dieu tout est possible. Voyez, par conséquent, que dès le début, la vie de celui qui serait appelé le "plus grand parmi ceux qui sont nés de la femme" (Matthieu 11:11), a été une vie sans précédent et inouïe jusques alors. Il est resté dans le désert totalement seul jusques à l'âge de trente ans. Que faisait-il dans le désert? A quoi s'occupait-il? Il n'avait pas d'ouvrage, et n'avait pas de livres, et il ne savait pas lire.

Les biographies des grands philosophes, tels que Descartes et Kant, rapportent que ces hommes passaient des jours et des nuits entiers assis dans leurs fauteuils, absorbés dans leurs pensées. La philosophie est profonde, mais plus profonde encore est la méditation théologique, la plus grande forme de la prière, que les saints Pères appellent la prière noétique. La profondeur de la communion dans l'Esprit que les saints ont avec Dieu est incommensurablement grande...

Dans la contemplation incessante de Dieu et des aléas du monde, dans une profonde communion de prière avec Dieu, son esprit (celui de saint Jean-Baptiste) grandit et sa compréhension des voies du salut augmenta, et il enseigna le peuple, qui était perdu dans ses péchés. Il aurait à changer les pensées et l'intelligence du peuple, afin de les rendre plus profondes, pour les inciter à se repentir et à se détourner de leurs habitudes perverses et malignes.

Ce fut, en d'autres termes, dans le but de préparer la Voie, que notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, destinait son grand Prodrome.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

+

Sur la vie de saint Luc de Simféropol, voir l'article du moinillon

+

Hésychie (189)


Le temps de Dieu
Ne connaît que l'éternel présent
Où tu peux entrer
Par la brêche de la prière

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

vendredi 25 juin 2010

Père John McCuen: Tous les Saints de Russie


[...], le premier dimanche après la Pentecôte, nous avons célébré la fête de la Toussaint. Nous avons posé la question: "Qu'est-ce qui fait d'une personne un saint?" Nous avons parlé de la façon dont les saints sont consacrés, mis à part pour le service de Dieu, et ne se concentrent plus sur des objectifs terrestres. Nous avons examiné les icônes, et les saints que nous voyons là, dans notre album photo de famille, et notre église. La conclusion est qu'ils s'abandonnèrent à l'Esprit Saint, et furent donc mis à part, consacrés à Dieu, et que chacun de nous a reçu le même Esprit Saint, et que nous sommes censés être des temples de l'Esprit Saint, pour administrer les besoins des autres et proclamer la bonne nouvelle de notre délivrance de la mort par notre Seigneur Jésus-Christ. Nous sommes tous des saints, et nous sommes tous censés être "saints", dans la façon dont nous parlons de ceux dont nous nous souvenons, et que nous vénérons par le biais de leur icône.

Aujourd'hui, nous célébrons la fête de tous les saints dont la lumière a brillé sur nous depuis la terre de Russie, à partir du moment du baptême de la Russie en l'année de grâce 988 de notre Seigneur à travers les épreuves et les invasions et les guerres, jusques à ceux qui sont parmi les nouveaux martyrs et confesseurs, dont certains ont souffert et sont morts au cours de notre propre vie. Il a fallu près d'un millier d'années pour que la bonne nouvelle parvienne à la Rus ', il a fallu attendre 800 ans pour faire le voyage à partir de là, à travers les steppes et la taïga de la rive ouest de l'océan Pacifique, puis, à partir de la ville portuaire de Saints Pierre et Paul, pour parvenir à l'Alaska, le long de la côte ouest du continent nord-américain, en l'an 1794. La foi a été propagée à travers la terre de Russie, d'abord par des moines, qui ont fui les villes et villages pour lutter dans le désert, et puis par d'autres, qui formaient de petits ermitages, puis des monastères. Les gens ont commencé à s'établir à proximité de ces lieux, et des établissements devinrent des villages, puis des villes, puis des cités, et ainsi des moines ont à nouveau fui plus à l'est, dans le désert, recommençant le cycle du début. Maintes et maintes fois, la foi orthodoxe a été adopté par la population qui a entendu l'Evangile des moines itinérants venus vers eux, et ainsi l'Église a crû, et son influence s'est étendue. De nombreux miracles ont été réalisés, beaucoup de gens ont été guéris, et beaucoup, beaucoup plus ont été protégés et réconfortés dans des temps troublés. Nous pourrions parler pendant des heures des nombreux et merveilleux saints qui ont vécu en Russie, et ne pas parvenir à tous les citer, sans oublier ceux dont les noms et les circonstances sont connus de Dieu seul, en présence de Qui ils demeurent à présent.

Il est bon de se rappeler et de célébrer ce patrimoine, ce grand trésor, cet héritage qui est le nôtre dans l'Église orthodoxe qui est russe en son fondement et sa pratique. Mais, comme un trésor enfoui ou une fortune non réclamés, nous ne gagnons rien de cet héritage qui nous a été donné si nous ne le revendiquons pas comme nôtre, et si nous ne le portons pas comme un vêtement, pour ainsi dire, le portant, et l'utilisant, et le manifestant dans le monde, comme tant de saints qui nous ont précédés l'ont fait. Si nous n'avons pas embrassé la foi de tout cœur, avec cette faim et soif spirituelle, comme on l'entend dans les Béatitudes, et que nous n'en vivons pas dans nos existences, il n'y a pas lieu de célébrer la fête d'aujourd'hui. Si nous ne nous approchons pas de la foi, de même que ceux qui ont vécu à côté des monastères l'ont fait, il n'y a pas de raison de célébrer la fête d'aujourd'hui. Si nous n'avons pas fui les villes du monde, afin que nous puissions mettre de côté les tentations du monde et nous rapprocher de Dieu, comme l'ont fait tant de saints moines en Russie, il n'y a pas lieu de célébrer la fête d'aujourd'hui. Et si nous ne sommes pas prêts à entreprendre les labeurs ascétiques nécessaires pour nous transformer, de sorte que nous, aussi, pouvons attirer, à la Lumière de la vie de Christ en nous, ceux qui vivent dans un monde de ténèbres, il n'y a pas point de raison de célébrer la fête d'aujourd'hui, car si nous ne faisons pas ces choses, alors nous n'estimons pas les saints qui se sont levés dans la terre russe.

Frères et sœurs, prions pour que Dieu nous bénisse avec la grâce et la force d'apprendre et de suivre les exemples de la vie sainte qui nous est donnée par tous les saints de la Russie, afin que l'on puisse se joindre à eux en glorifiant Dieu, et faire connaître à notre terre, comme ils le firent sur la leur, la bonne nouvelle de notre salut en Jésus-Christ notre Seigneur.

Ô vous tous les saints de la terre russe, priez Dieu pour nous!


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Hésychie (188)


Vois au-delà
De l'apparence des êtres
La part de détresse
Qui en fait tes semblables et tes frères

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

jeudi 24 juin 2010

Métropolite Hilarion: Dieu n'a pas créé l'enfer pour les pécheurs, ils l'ont créé eux-mêmes!



Le représentant de l'Église orthodoxe russe auprès des institutions internationales du Parlement Européen, l'évêque Hilarion de Vienne et d'Autriche, sur demande d'Interfax-Religion, a commenté la suggestion récente de théologiens luthériens danois d'envisager l'enfer et le diable comme une métaphore et de n'accepter que l'existence du paradis.

Cette théologie devrait être considérée dans le contexte général de libéralisation de l'enseignement dogmatique et de la morale chrétienne développée en profondeur dans de nombreuses communautés protestantes au cours des dernières décennies. Tout ce qui fait que le christianisme est "gênant", "inconfortable" est omis, le patrimoine de "l'obscur Moyen Âge" est supprimé. Le christianisme dans la version light est en cours de construction et l'enfer et le diable ne s'accordent pas avec cette construction.

Une des tragédies du protestantisme a été à l'origine la suivante... Cherchant à se débarrasser de la stratification médiévale du catholicisme, les protestants n'ont pas étudié correctement le patrimoine des Pères orientaux. Et aujourd'hui, discutant de l'enfer du Moyen Âge et du diable, les protestants libéraux ne se soucient pas eux-mêmes d'examiner ce qu'en disent les Pères de l'Église et de leur conception de la rétribution dans la vie de l'au-delà.

Pendant ce temps, la tradition chrétienne orientale n'a jamais considéré que l'enfer avait été créé par Dieu pour punir les pécheurs. Dieu n'a pas créé l'enfer, le libre arbitre des personnes l'a créé. Il existe non pas parce que Dieu le veut, mais parce que les gens continuent à le faire exister. Ils ont d'abord créé l'enfer sur terre, puis l'ont apporté dans l'au-delà.

Que voulez-vous dire par l'enfer sur terre?

- Quand un homme utilisant son pouvoir sur les autres fait de la Terre un enfer pour eux. Hitler n'a-t-il pas transformé la Terre en enfer pour des millions de gens jugés et torturés dans les camps de concentration, qui ont péri dans les chambres à gaz et les champs de bataille? Lénine et Staline n'ont-ils pas créé un enfer pour des milliers et des millions de gens qui sont morts dans des camps ou ont été abattus sur la bases de fausses dénonciations ou condamnés par la "troïka" de Staline ? Les terroristes d'aujourd'hui, qui tuent de paisibles citoyens, les prennent en otage et leur coupent la tête, n'ont-ils pas transformé la Terre en enfer?

Et est-il crédible que les malfaiteurs et les monstres, qui tuent d'autres personnes et se révoltent contre Dieu, partagent le paradis avec les saints et les justes? Est-il croyable que le paradis accueille à la fois Jean-Baptiste et Hérode, saint Benjamin de Pétrograd et Lénine, les milliers de néomartyrs et confesseurs de Russie assassinés et leurs tortionnaires? Cela supprime la division entre le bien et le mal. Alors, il n'y a pas de différence entre être un saint ou un méchant, si vous faites le bien ou le mal, si vous sauvez les gens de la mort, ou si vous les tuez.

Donc, les péchés seront inévitablement "récompensés"?

Toute personne porte la responsabilité morale de ses actes. Et elle va répondre des péchés de sa vie terrestre dans l'éternité. Saint Isaac le Syrien écrit que les pécheurs dans l'enfer ne sont pas privés de l'amour de Dieu. Au contraire, l'amour est donné également à tous: aux justes dans le Royaume céleste et aux pécheurs dans la géhenne. Mais pour les justes, il devient la source de joie et de bonheur alors que pour les pécheurs, il est la source de la torture.

Ainsi, Dieu n'a pas créé l'enfer pour les pécheurs, ils l'ont fait eux-mêmes. Dieu n'envoie pas les pécheurs en enfer, mais les gens qui s'opposent à la volonté de Dieu et se révoltent contre Dieu ont choisi l'enfer eux-mêmes. Et ce choix est fait dans leur vie terrestre plutôt que dans une perspective eschatologique lointaine. C'est ici sur Terre que les tortures infernales et "le Royaume de Dieu venu avec puissance" commencent.

Cependant, même le service divin orthodoxe dit que l'enfer est "aboli" par le Christ après sa résurrection d'entre les morts?

La réalité de l'enfer, son existence pour les pécheurs et même la possibilité de son existence éternelle ne contredisent pas la nouvelle de son abolition par le Christ ressuscité. L'enfer est vraiment "aboli" dans la résurrection du Christ, car il n'est plus une fatalité pour les personnes et n'a pas de pouvoir sur elles. Mais ceux qui s'opposent consciemment à la volonté de Dieu et commettent des crimes et des péchés, restaurent l'enfer détruit et aboli, tandis qu'ils ne veulent pas se réconcilier avec l'amour de Dieu.

Je tiens à le souligner encore une fois: Dieu n'a pas créé l'enfer, les gens l'ont créé pour eux-mêmes, Dieu a détruit et aboli l'enfer, mais les gens le restaurent encore et encore. L'enfer est recréé à chaque fois que le péché est commis consciemment et que l'on ne s'en repent point.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Hésychie (187)


Par la prière et l'ascèse
Vois le monde autour de toi
Avec le regard du Christ
Et tu seras plus aimant

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

mercredi 23 juin 2010

Saint Jean de Cronstadt: Le pardon de Dieu


+

Souvent, pendant la journée,
j'ai été un grand pécheur,
et le soir,
après la prière,
je suis allé me reposer,
justifié et plus blanc que neige
par la grâce de l'Esprit-Saint,
avec la plus grande paix
et la plus grande joie dans mon cœur!
Comme il sera facile pour le Seigneur
de nous sauver aussi
au soir de notre vie,
au déclin de nos jours!
Ô! sauve-moi, sauve-moi, sauve-moi,
très gracieux Seigneur;
reçois-moi dans Ton Royaume Céleste!
Tout est possible pour Toi.

Saint Jean de Cronstadt
My Life in Christ,
Ma vie en Christ
(Edition Holy Trinity Monastery, p.27)

An icon of St. John of Kronstadt

+

Icône de saint Justin de Tchélié

Hésychie (186)


Dans la tourmente du monde,
La véritable prière
C'est l'abandon à Dieu
Et à Sa Providence

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

Bernard Le Caro: Saint Justin de Tchéliè

mardi 22 juin 2010

L'intercession miraculeuse de Saint Germain d'Alaska


Il y a quelque temps, dans les années 1990, notre paroisse a invité un chirurgien local des arbres, Leo M., à couper quelques arbres morts derrière la propriété de l'église. Il est venu et a travaillé avec son épouse, Kathleen, a fait le travail rapidement et avec bienveillance pour le reste de l'environnement. Mais ils ont fortement résisté pour ne pas être payés, en insistant pour offrir gratuitement leur travail pour notre église. Ils étaient non-orthodoxes, et nous nous demandions la raison de cette générosité. La raison, comme nous l'avons appris d'eux plus tard, se trouvait dans un événement qui s'était passé quelques années auparavant, juste après qu'ils aient été mariés.

Leo et Kathleen étaient tous deux de sérieux amateurs d'alpinisme et d'escalade, et donc pour leur voyage de noces, ils décidèrent d'aller en Alaska mettre à leur palmarès le plus haut sommet d'Amérique du Nord, le mont Denali (McKinley), haut de 20.320 pieds. Pendant leur séjour au camp au pied de la montagne, ils préparèrent soigneusement leur expédition, parlant aux guides, étudiant les cartes, vérifiant le matériel, et attendant une longue période de beau temps.

Quand ils commencèrent finalement leur passionnante, mais extrêmement difficile, ascension, tout se passa bien pendant quelques jours. Mais à la fin d'une journée, sur un sentier étroit, ils rencontrèrent un vieil homme à l'aspect étrange, vêtu d'une longue robe noire. Il marchait dans la direction opposée, vers le bas de la montagne. Il les salua d'une manière amicale, et leur conseilla de faire demi-tour et de retourner au camp de base le plus rapidement possible car le temps était changeant et une violente tempête menaçait. Bientôt, dit-il, ce sera très dangereux ici. Et, comme en réponse à leur question implicite de savoir comment il pouvait savoir une telle chose, il a expliqué qu'il était de ce lieu et connaissait très bien le climat. Les laissant là surpris et inquiets, il continua son chemin.

Quelques minutes plus tard, après que Leo et Kathleen eurent pris la sage décision de faire demi-tour, ils essayèrent alors de se rappeler l'apparence du vieil homme, ils réalisèrent qu'ils n'avaient pas vu cet homme avec un sac à dos ou tout autre instrument de randonnée. Comment pouvait-il être parvenu si haut dans ces montagnes rocailleuses nues avec des températures au-dessous de zéro, sans nourriture ni protection?!

Quelques jours plus tard, presque au bas de la montagne, ils furent en effet pris par une violente tempête. Ils y survécurent, remerciant sans cesse dans leur esprit le vieil homme qui les avait mis en garde contre le danger. Une semaine plus tard, en restant au camp de base, ils apprirent que certains autres alpinistes, qui se trouvaient à des altitudes plus élevées qu'eux ne l'étaient lors de la tempête, ne revinrent jamais.

Puis, comme en réponse à leur curiosité, Leo et Kathleen remarquèrent quelque chose à la cafétéria du camp. C'était une photo de leur sauveur, punaisée sur un tableau d'affichage entre diverses annonces et photos de la montagne. Ils le reconnurent au premier coup d'œil. Quand ils demandèrent au garçon son nom, il leur dit: "C'est un saint orthodoxe qui a vécu en Alaska. Son nom est saint Germain." Et la photo montrait l'icône de saint Germain qui venait de l'église orthodoxe toute proche.

Le Saint leur avait dit la vérité. Il était en effet un gars du coin...

En supportant les épreuves de la nature,
les tempêtes, le froid et le vent avec la faim,
tu fis naître la paix spirituelle, la chaleur et la satiété,
et tu ne fus pas affecté par les éléments,
homme vraiment céleste et ange terrestre,
ô merveilleux Germain;
alors, souhaitant t'honorer comme il convient nous te crions:

Réjouis-toi, vainqueur des épreuves de la nature!
Réjouis-toi, toi qui étais vêtu de toutes les vertus!...
Réjouis-toi, vénérable Père Germain,
parure de l'Alaska et joie de toute l'Amérique! "
(De l'acathiste à saint Germain)

+

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
Matouchka Tregoubov Galina et Lee Browne-Beed
The Miraculous Intercession of Saint Herman of Alaska
(7 juin 2010)
in