"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 30 avril 2010

Saint Donnan , martyr à Eigg en Ecosse ( 617)


Saint Donnan connu aussi sous le nom de Donan et Dounan d'Eigg, était un prêtre celte, problablement d'Irlande, qui essaya d'introduire le christianisme chez les Pictes du Nord-Est de l'Ecosse durant le Haut Moyen-Age.

Saint Donnan est le saint patron d'Eigg, île des Hébrides. Il fut martyrisé le 17 avril 617 à Eigg par une reine picte païenne qui le brûla avec 150 autres chrétiens.

On pense qu'il fut enterré à Kildonan, sur l'île d'Arran.

La fête de saint Donnan est au 17 avril.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après


Hésychie (132)



Le pardon des offenses
Remet la prière au cœur
Et la joie dans l'âme
C'est l'arc-en-ciel après la rancœur

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

FRank SCHAEFFER: Orient & Occident


Pour l'Occident,
le salut est une question de théologie,
de dogme,
d'expérience personnelle subjective,
et de pensée rationnelle.

Mais pour nous
qui luttons pour devenir Christ
par l'exemple du Christ,
le voyage ascétique
est le seul itinéraire de foi [possible].

Cet itinéraire n'est pas individualiste.
Nous allons vers Dieu comme "nous",
pas comme "je".

Frank SCHAEFFER
in
LETTERS TO FATHER ARISTOTLE
Regina Orthodox Press
Salisbury
Ma./ USA
1995
Version française Claude Lopez-Ginisty

+

Chants des Chérubim/ Chœur d'hommes de Saint Petersbourg

jeudi 29 avril 2010

Saint Laurent, archevêque de Cantorbéry (619)



Saint Laurent de Cantorbéry (né au Ciel le 2 Février 619). Laurent fut l'un des moines qui avaient accompagné saint Augustin dans sa mission au Royaume de Kent et, une fois que le roi Ethelbert fut baptisé et la foi chrétienne fermement établie dans son royaume, il est devenu le principal assistant de l'archevêque. Augustin avait peur qu'à sa mort, les nouveaux convertis ne retournent au paganisme, alors il consacra Laurent comme évêque coadjuteur pour lui succéder à sa mort.

Laurent a beaucoup oeuvré, quand il devint archevêque et il a redoublé les efforts d'Augustin pour gagner l'Église celtique aux coutumes romaines, mais la mission a subi un grave revers car à la mort d'Ethelbert les gens du Kent ont commencé à se détacher de leur nouvelle foi. Ceci fut largement dû à Eadbald, le nouveau roi, qui n'avait pas suivi son père en devenant chrétien et qui avait offensé la Loi de l'Église en épousant sa belle-mère. Les remontrances de l'archevêque ne servirent qu'à rendre le roi plus déterminé dans ses pratiques païennes, et Laurent commençait à désespérer, décidant avec ses collègues évêques, Mélitte de Londres et Juste de Rochester, d'abandonner la nation anglaise comme irrécupérable.

Mélitte et Juste quittèrent le pays et Laurent devait les suivre le lendemain. Pour sa dernière nuit, il avait préparé un lit dans l'église abbatiale devant l'autel, et après avoir dit ses prières, il s'endormit. Au milieu de la nuit, il fut réveillé par une vision dans laquelle l'apôtre Pierre le fit battre de verges avec un grand fouet, lui demandant la raison de sa désertion.

"
Pourquoi abandonnes-tu le troupeau qui t'a été confié?" demanda-t-il. "A quels bergers laisses-tu les brebis du Christ, qui sont parmi les loups? As-tu oublié mon exemple, par lequel pour l'amour de ces petits que le Christ me donna comme un gage de Son affection, j'ai souffert aux mains des infidèles les chaînes, les coups, l'emprisonnement, les tortures et enfin la crucifixion, afin que je puisse être couronné avec Lui? "

Au matin, Laurent alla voir Eadbald et lui montra les cicatrices des coups qu'il avait reçus, et le roi fut horrifié d'apprendre que des mains aient été portées sur ce saint homme, exigeant de savoir qui avait osé agir ainsi contre lui. Quand l'archevêque le lui dit, le roi fut très impressionné et, renonçant à son mariage, il fut baptisé dans la foi chrétienne.

Mélitte et Juste revinrent, et saint Laurent continua à construire l'Église du Christ en Angleterre. Quand il mourut, son corps fut enterré dans l'église abbatiale, où il avait eu sa vision, et on se souvint de lui, en lui dédiant un hôpital de la vieille route de Douvres, qui fait partie de Watling Street (maintenant remplacé par le
Cricket Ground du comté qui porte encore son nom .)

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Hésychie (131)



Le plus grand miracle
Est de garder une foi ardente
En ces temps où le monde
Aspire au bonheur des pourceaux

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

Frank SCHAEFFER: La beauté cachée du monde & l'Orthodoxie


"...nous orthodoxes,
qui vivons dans le désert matérialiste du non-être,
nous avons besoin de comprendre
le pouvoir unique qu'a la Tradition Orthodoxe
de nous apprendre à discerner
la beauté intérieure cachée,
et le sens intérieur caché
du monde autour de nous."

Frank SCHAEFFER
in
LETTERS TO FATHER ARISTOTLE
Regina Orthodox Press
Salisbury
Ma./ USA
1995
Version française Claude Lopez-Ginisty

Hymne à la Nativité de la Mère de Dieu ( Géorgien)

mercredi 28 avril 2010

Naissance au Ciel de Vladika Daniel d'Erie (USA)


Erie (USA) 26 avril 2010
L'évêque Daniel repose dans le Seigneur

+


+


Le matin du 26 avril 2010, à l'âge de 79 ans, Sa Grâce l'évêque Daniel d'Erie, Vicaire du Président du Synode des évêques de l'Eglise Russe Hors Frontières pour la Communautés des Vieux-Croyants, a reposé en paix dans le Seigneur.

Les funérailles auront lieu le 28 avril 2010 en la Cathédrale de la Nativité du Christ à Erie en Pennsylvanie, USA.

Accorde Seigneur le repos à l'âme de ton serviteur
l'évêque défunt Daniel!

+


+

+

Saint Constantin de Cornouailles, Higougène martyr ( 566 ou 588)



Notre Père saint Constantin fut, selon une tradition, le neveu du célèbre roi Arthur, à qui ce dernier légua sa couronne, quand il fut mortellement blessé.

Selon une autre tradition, il fut un roi de Cornouailles, qui abandonna son royaume et devint moine dans la cellule de Saint David. Puis, partant pour un autre pays, il y construisit un monastère.

Les traditions les plus importantes le concernant viennent d'Écosse. Elles affirment qu'il était le fils de Paterne, roi de Cornouailles, et qu’il épousa la fille du roi de Bretagne. Mais elle mourut, et lui, se lamentant sur sa mort et refusant d'être consolé, transmis son royaume à son fils, et dit adieu à tous, quitta son royaume et passa en Irlande.

Arrivant à un certain monastère, pendant sept ans, il travailla humblement transportant du grain au moulin du monastère et depuis celui-ci. Un jour, il était assis dans le moulin et il se dit: "Suis-je Constantin, roi de Cornouailles, dont la tête a si souvent porté le heaume et son corps la cuirasse? Non !" Un homme qui se cachait dans le moulin et qui l’entendit rapporta la chose à l'higoumène.

[L'higoumène] l’a ensuite emmené loin du moulin, a fait son éducation, et l'a élevé à la prêtrise. Peu de temps après, il quitta le monastère et se rendit auprès de saint Columba, et après cela, il fut envoyé par saint Kentigern, évêque de Glasgow, prêcher la Parole de Dieu dans le Galloway, dans le sud-ouest de l'Ecosse. Là, il fut élu higoumène d'un monastère, où il vécut une vie sainte jusqu'à la vieillesse.

Selon une autre tradition, il fonda un monastère à Govan sur la Clyde. Dans son extrême vieillesse, saint Constantin priait Dieu de lui donner une mort de martyr, et il entendit une voix du Ciel disant qu'il en serait ainsi qu’il l'avait demandé.

Puis il alla prêcher la parole de Dieu dans tout le pays, et arriva finalement à l'île de Kintyre. Là, quelques hommes mauvais le suivirent, et, s'approchant de son assistant, ils lui coupèrent la main. Le saint le guérit immédiatement en le touchant.

Puis ces hommes vils firent pleuvoir les coups sur le saint, lui coupèrent le bras, et le laissèrent pour mort. Appelant à lui les frères, le saint les réconforta par des paroles spirituelles. Puis il s'endormit en leur présence.

Selon la tradition écossaise, saint Constantin a été martyrisé, en 576, et selon la tradition irlandaise en 588.

Sa fête est au 9 mars au Pays de Galles et de Cornouailles, au 11 mars en Ecosse et au 18 Mars en Irlande.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Frank Schaeffer: La langue de l'Eglise



N'y a-t-il pas un peu de place
dans notre Eglise antique
pour le politiquement incorrect,
pour la poésie,
pour la grandeur
splendide et démodée
dans la manière de pouvoir dire les choses,
afin qu'on ne se préoccupe pas seulement
de ce qui doit être dit?

Frank SCHAEFFER
in
LETTERS TO FATHER ARISTOTLE
Regina Orthodox Press
Salisbury
Ma./ USA
1995
Version française Claude Lopez-Ginisty

Hésychie (130)



La colère dans ton âme
Est comme la boue putride
Qui trouble l'eau pure
D'une source calme et belle

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

Monastère de Godoncourt ( France)

mardi 27 avril 2010

Saint Oswin, roi et martyr de Northumbrie (651)



Oswin Saint, roi et martyr de Northumbrie (mourut à Gilling, dans le Yorkshire, en Angleterre, le 20 août, 651).

Quand son père, le roi Osric de Deira (à peu de choses près le comté de Yorkshire actuel), fut tué par le roi païen gallois Cadwallon en 633, il fut emmené en sûreté à Wessex, il y fut baptisé et éduqué par Saint Aidan (fêté 31 août). Lorsque son cousin Saint Oswald (fêté le 9 août) fut tué dans la bataille contre le roi Penda de Mercie en 642, Oswin devint roi de Deira, qu'Oswald avait uni à la Bernicie et son cousin Oswy (Oswiu) devint roi de Bernicie.

Saint Bède le Vénérable (fêté le 25 mai) nous dit qu'Oswin était un être de "belle apparence et de grande envergure, au discours agréable et courtois dans ses manières. Il était semblablement généreux avec les grands et les humbles et bientôt il gagna l'affection de tous par ses qualités royales d'esprit et de corps de sorte que même les hommes de rang très élevé vinrent de presque toutes les provinces à son service... et parmi ses autres qualités de vertu et de modération, la plus grande était l'humilité. "

Oswin régnait avec succès depuis environ neuf ans, quand Oswy lui déclara la guerre. Plutôt que de se précipiter une bataille sanglante quand il se rendit compte que son armée était beaucoup plus nombreuse, Oswin entra dans la clandestinité avec un soldat de confiance dans la propriété de son meilleur ami, le Comte Hunwald à Gilling près de Richmond, dans le York. Hunwald le trahit et il fut assassiné à Gilling, dans le Yorkshire, par Ethelwin sur les ordres de Oswy.

Oswin, inhumé à Tynemouth, fut vénéré comme martyr depuis sa mort, parce qu'il mourut, "sinon pour la foi en Christ, du moins pour la justice du Christ", comme l'expliqua un prédicateur du 12ème siècle.

En expiation de son crime, Oswy construisit un monastère à Gilling, mais les reliques d'Oswin restèrent à Tynemouth. Plus tard, l'église fut soumise à des raids vikings et le tombeau d'Oswin fut oublié jusqu'à ce qu'il soit retrouvé en 1065. A cette époque, ses reliques furent transférées. (Attwater, Bénédictins, Delaney, Encyclopédie, Farmer).


La fête de sa translation le 11 mars, est observée à Durham, Saint Albans, et Tynemouth.

+

Tropaire de saint Oswin
Ton 1

La courtoisie et l'humilité brillaient en toi, /
Ô rayonnant Martyr Oswin. /
Formé par saint Aidan comme souverain chrétien, /
Tu as illuminé le Nord de la Grande-Bretagne. /
Gloire à Celui Qui t'a donné la force,
gloire à Celui Qui t'a couronné,/
Gloire à Celui Qui par toi opère pour tous des guérisons!

+

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Hésychie (129)



Comme une main amicale
La prière des autres
Vient réconforter ton âme

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

Père français dans un monastère russe!

Pere francais monastère orthodoxe - Ma-Tvideo France2
C'est une première en Russie, c'est une première dans le monde de l'Orthodoxie, un français, le Père Basile, a été nommé au mois de décembre "Supérieur du Monastère de la Sainte Trinité", un monastère Orthodoxe situé en Tchouvachie, une république du sud de la Russie.

Une destinée personnelle hors du commun pour cet homme de 51 ans, moine à 22 ans, qui s'est converti à l'orthodoxie lors d'un séjours en Israël et qui vit en Russie depuis 16 ans. Evidement son arrivée à ce poste ne doit rien au hasard mais tout à son engagement dans l'église orthodoxe et à son action pendant 10 ans dans une autre paroise de Russie.
Mots-clés : russie moscou

lundi 26 avril 2010

Saint Augustin de Cantorbéry (604)




Saint Augustin venait d'Italie, et c'était un disciple de saint Félix, évêque de Messine. Saint Grégoire le Dialogue, pape de Rome, le choisit pour diriger une mission de quarante moines afin d'évangéliser le peuple de Grande-Bretagne. Ils arrivèrent à Ebbsfleet (sur l'île de Thanet), dans le Kent en 597.

Le roi Ethelbert, dont la femme franque Bertha était chrétienne, les accueillirent. Ils furent autorisés à fonder leur mission dans l'ancienne église de Saint-Martin à Cantorbéry, qui avait été restaurée pour leur usage. Cette église avait été construite pendant l'occupation romaine de Grande-Bretagne, et la reine y venait souvent pour prier. Dans un premier temps, le roi fut réticents à renoncer à ses croyances païennes, mais il promit de ne pas leur nuire, et de leur fournir tout ce dont ils avaient besoin. Il promit également qu'il ne les empêcherait pas de prêcher le christianisme. Plus tard. saint Augustin convertit le roi, avec des milliers de ses sujets, au christianisme.

Saint Bède dit que saint Augustin fut consacré comme archevêque de Grande-Bretagne par l'archevêque d'Arles Etherius (d'autres disent que c'est son successeur saint Virgile d'Arles qui a consacré saint Augustin). De retour en Grande-Bretagne, il s'engagea dans l'oeuvre d'évangélisation du pays avec un zèle renouvelé.

Saint Augustin construisit une église dédiée au Christ Sauveur, qui précédait l'actuelle cathédrale de Cantorbéry, consacrée le 9 Juin, 603 (selon la Chronique anglo-saxonne). Il
fonda également le monastère des saints Pierre et Paul à l'est de la ville. Là, saint Augustin, les archevêques de Cantorbéry, et les rois de Kent furent enterrés. Le monastère, aujourd'hui en ruines, fut plus tard connu sous le nom de monastère de saint Augustin.

Le saint a joué un grand rôle dans la fondation du diocèse de Rochester et de Londres. En 604 il consacra Saint Just et Saint Mellite comme évêques de ces sièges. Saint Augustin a également aidé le roi à formuler les premières lois anglo-saxonnes, et il fondé une école à Cantorbéry.

Connu de son vivant comme thaumaturge, saint Augustin s'endormit dans le Seigneur, le 26 mai 604. Il fut inhumé à l'entrée de l'église inachevée des saints Pierre et Paul. Quand l'église fut consacrée en 613, ses reliques furent placées à l'intérieur. Une épitaphe fut composée pour son tombeau. Une partie, mentionne ce qui suit: "Ci-gît le Seigneur Augustin, premier archevêque de Canterbury, envoyé ici par le bienheureux Grégoire, évêque de la ville de Rome, qui, avec l'aide de Dieu, et aidé par des miracles, mena le roi Ethelbert et son peuple du culte des idoles à la foi du Christ."

Saint Bede donne des informations détaillées sur la mission de saint Augustin, en Grande-Bretagne dans son Histoire de l'Église et du peuple d'Angleterre (livre I, 23-33. Livre II, 1-3).

La fête de saint Augustin est au vingt-sixième jour du mois de mai.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

+

autre icône du saint venant de

Hésychie (128)



La tristesse est inutile
Dans les épreuves
Tous les combats pour le Christ
Sont des victoires du Nom

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

dimanche 25 avril 2010

Saint Théodore, archevêque de Cantorbéry (690)



Saint Théodore fut le huitième archevêque de Cantorbéry (668-690), et l'un des grands saints de l'Angleterre. Il était Grec de Tarse, la ville du saint apôtre Paul. C'était un moine très éduqué, vivant à Rome, qui a rapidement gravi tous les échelons de la hiérarchie ecclésiastique et qui fut consacré archevêque de Cantorbéry à l'âge de soixante-cinq ans. Saint Adrien, africain qui était l'higoumène d'un monastère près de Naples, fut envoyé pour aider saint Théodore dans sa mission.

Saint Théodore est arrivé dans le Kent en 669, quand il avait près de soixante-dix ans. En dépit de son âge, il était assez énergique, voyageant à travers l'Angleterre fondant des églises, et consacrant des évêques pour combler ces sièges qui ont été laissés vacants par une épidémie de peste. Il a également créé de nouveaux sièges épiscopaux et a établi une école à Cantorbéry où le grec était enseigné.

Saint Théodore convoqua un Concile de toute l'Église anglaise à Hertford en 672. Non seulement ce Concile fut le premier de l'Église en Angleterre, mais ce fut aussi la première assemblée à laquelle participèrent des représentants de tout le pays. En 679, il convoqua un autre synode à Hatfield pour maintenir la pureté de la doctrine orthodoxe et condamner l'hérésie du monothélisme.

Saint Théodore s'endormit dans le Seigneur en 690, et son corps resta longtemps intact. Sous sa direction, l'Église d'Angleterre devint unie d'une manière que ne connaissaient pas les différents royaumes tribaux. Les structures diocésaines qu'il établit continuent à servir de base pour l'administration de l'Église en Angleterre. Il était respecté pour ses compétences administratives, et aussi pour ses décisions morales et canoniques.

L'histoire de l'Église et du peuple d'Angleterre de Saint Bède donne des informations détaillées sur la vie de saint Théodore et de son œuvre comme archevêque de Cantorbéry (Livres IV et V).

La fête de saint Théodore est au 19 septembre de chaque année.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Hésychie (127)



Que ta prière soit
Faim de Dieu
Et soif de sainteté

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

samedi 24 avril 2010

Saint Edmond, Roi et Martyr d'Anglie orientale (869)




Le saint roi orthodoxe Edmond le martyr, est un roi et martyr de l'Anglie orientale, du IXe siècle. Il monta sur le trône d'Anglie orientale en 855 à quatorze ans. Il mourut en martyr en luttant contre la "Grande Armée Païenne", une grande armée de Vikings qui pilla et conquit une grande partie de l'Angleterre à la fin du neuvième siècle. Il fut vénéré très tôt et devint populaire parmi la noblesse anglo-normande. Sa fête est au 20 Novembre.

Edmond est né en 841. Les premiers récits et les histoires sont vagues en ce qui concerne l'identité de son père. Les sources considérées comme les plus fiables représentent Edmond comme descendant des précédents rois d'Anglie orientale. Quand le roi Ethelweard mourut en 854, ce fut Edmond, alors qu'il n'avait que quatorze ans, qui lui succéda sur le trône.

On sait peu de choses des quatorze années subséquentes d'Edmond. Il a été dit de son règne qu'il était celui d'un roi modèle. On dit qu'il traitait tous avec une égale justice et qu'il était insensible aux flatteries. Il est dit qu'il passa un an dans sa résidence de Hunstanton à apprendre le psautier qu'il était capable de réciter de mémoire.

Les sources de description de son martyre varient. Les Danois de la Grande Armée Païenne avancèrent sur l'Anglie orientale en 869 et furent confrontés au roi Edmond et à son armée. Si Edmond pourrait avoir été tué dans la bataille, les traditions populaires sont qu'Edmond refusa les demandes des païens Danois de renoncer au Christ, ou qu'il ne pouvait tenir son royaume en tant que vassal de seigneurs païens. Ces deux histoires datent de peu de temps après sa mort et on ne sait pas laquelle des deux versions est la bonne.

Selon un biographe, Abbon de Fleury, Edmond a choisi, à la manière du Christ, de ne pas utiliser les armes avec les Danois païens et il fut capturé et emmené à Hoxne dans le Suffolk. Là, il fut battu puis attaché à un gros arbre où il a de nouveau été battu. Entendant les appels d'Edmond au Christ, pour avoir du courage, les Danois l'attaquèrent encore, tirant des nombreuses flèches sur le roi lié qui ne montra aucun désir de renoncer au Christ. Enfin, il fut décapité le 20 Novembre 869.



Le corps d'Edmond fut enterré à Beadoriceworth, le Bury Saint Edmunds moderne. Cet endroit est devenu un sanctuaire d'Edmond qui a grandement accru sa renommée. Sa popularité parmi la noblesse d'Angleterre a augmenté et a duré. Sa bannière est devenue un symbole chez les Anglo-Normands dans leurs expéditions en l'Irlande et à Caerlaverock Castle. Son emblème était porté sur une bannière à la bataille d'Azincourt. Des églises et des collèges ont été nommés d'après saint Edmond dans toute l'Angleterre .

Ces dernières années, des initiatives ont ont été prises en Angleterre pour restaurer saint Edmond comme saint patron de l'Angleterre. Edmond avait été remplacé par Saint-Georges comme saint patron par l'association de Saint-Georges du roi Edouard III avec l'Ordre de la Jarretière. La tentative a échoué. Cependant, saint Edmund a été nommé saint patron du comté de Suffolk en 2006.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

+

Saint Roi-Martyr Edmond,
Saint Roi-Martyr Edouard
&
Saint Jean-Baptiste
(Wilton Diptych)

Ton 3

Tropaire à saint Edmond, Roi d'Anglie orientale,
Martyr, (Natalice en 869 A.D.)

Ton père ayant quitté le trône pour la bure,*
Tu reçus la couronne pour tes quatorze ans.*
Tu fus le modèle des monarques chrétiens,*
Et lors de l'invasion des barbares danois,*
Tu as donné ta vie pour l'Eglise du Christ.*
Saint Edmond, implore pour nous le Roi de Gloire!

+

Hésychie (126)


Considère chaque saint
Comme une borne céleste
Sur ton chemin terrestre

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

Sur le blog de Maxime: PROGRAMME EN 10 POINTS POUR UNE VIE ORTHODOXE

PROGRAMME EN 10 POINTS POUR UNE VIE ORTHODOXE

1. Prière quotidienne
Ayez une règle de prière régulière
qui comprenne prières du matin et du soir..



2. Participer aux offices et aux mystères
Assistez et participez à la Divine Liturgie,
recevez régulièrement la Sainte Communion,
et ayez une pratique régulière de la Confession.



3. Respecter le cycle liturgique de l'Église
Suivez les saisons de l'Église
et participez aux jeûnes et aux fêtes de l'Église.
1. Prière quotidienne
Ayez une règle de prière régulière
qui comprenne prières du matin et du soir..



Canon de Pâques, moines de Valaam

vendredi 23 avril 2010

Saint Cuthbert, évêque de Lindisfarne (687)



Saint-Cuthbert, thaumaturge de Grande-Bretagne, est né en Northumbrie autour de 634. Lors qu’il était encore jeune, gardant les moutons de son maître, il eut une vision d'anges emmenant l'âme de saint Aidan au Ciel dans une sphère de feu. Quelques jours plus tard, il apprit que l'évêque Aidan de Lindisfarne avait reposé à l'heure même où Cuthbert avait vu sa vision.

Adulte, saint Cuthbert décida de quitter le monde et d'embrasser la vie monastique. Il entra au monastère de Melrose, où il se consacra au service de Dieu. Son jeûne et ses veilles étaient si extraordinaires que les autres moines l’admiraient. Il passait souvent des nuits entières en prière, et ne mangeant rien pendant des jours et des jours. Saint Cuthbert fut ensuite choisi pour être higoumène de Melrose, guidant les frères par ses paroles et par son exemple. Il fit des voyages dans toute la région environnante pour encourager les chrétiens et prêcher l'Évangile à ceux qui n’en avaient jamais entendu parler. Il accomplit également beaucoup de miracles, guérissant les malades et libérant ceux qui étaient possédés par des démons.

En 664, Cuthbert étant nommé prieur, il partit à Lindisfarne.. Pendant son séjour à Lindisfarne, saint Cuthbert continua comme à son habitude de visiter les gens du commun afin de les inciter à chercher le Royaume des Cieux. Bien que certains des moines préféraient leur style de vie négligent à la voie ascétique, par sa patience et sa douce persuasion, saint Cuthbert les amena progressivement à l'obéissance et à un meilleur état d'esprit. Le saint n'hésita pas à corriger ceux qui se comportaient mal. Toutefois, sa gentillesse lui faisait rapidement pardonner à ceux qui se repentaient. Quand les gens se confessaient à lui, il pleurait souvent en sympathie avec leur faiblesse et souvent lui-même accomplissait leurs épitimies.

Saint Cuthbert fut un vrai père pour ses moines, mais son âme aspirait à une solitude complète, alors il alla vivre sur une petite île ( à présent île Saint Cuthbert), à une courte distance de Lindisfarne. Après avoir obtenu la victoire sur les démons par la prière et le jeûne, le saint décida d'aller encore plus loin de ses semblables. En 676, il se retira à Inner Farne, un lieu encore plus éloigné. Saint Cuthbert y construisit une petite cellule qui ne pouvait être vue depuis le continent. A quelques mètres, il construisit une maison d'hôtes pour les visiteurs de Lindisfarne. Il resta là pendant près de neuf ans.

Un synode à Twyford, avec le saint archevêque Théodore comme président, élit Cuthbert évêque de Hexham en 684. l’évêque Cuthbert resta humble comme il l’avait été avant sa consécration, en évitant les parures et il porta des vêtements simples. Il remplit ses fonctions avec dignité et grâce, tout en continuant à vivre comme un moine. Cependant Il servit comme évêque pendant deux ans seulement. Sentant que le moment de sa mort approchait, saint Cuthbert renonça à ses fonctions archipastorales, se retirant en solitude pour se préparer.

Conseillant ses frères immédiatement avant sa mort, saint Cuthbert parla de la paix et de l'harmonie, leur enjoignant de se tenir en garde contre ceux qui encourageaient l’orgueil et la discorde. Bien qu'il les ait encouragés à accueillir les visiteurs et à leur offrir l'hospitalité, il leur recommanda également de ne pas avoir de relations avec les hérétiques ou avec ceux qui menaient une mauvaise vie. Il leur dit d'apprendre les enseignements des Pères et de les mettre en pratique, et d’adhérer à la règle monastique qu’il leur avait apprise. Après avoir reçu des Saints Mystères du Christ, saint Cuthbert remit son âme sainte à Dieu le 20 Mars 687.

Onze ans plus tard, le tombeau de saint Cuthbert fut ouvert et ses reliques furent trouvées non corrompues. Dans les siècles subséquents, les reliques furent déplacées à plusieurs reprises en raison de la menace d'une invasion. Elles furent finalement portées en lieu sûr, à Durham. Les reliques du saint furent ouvertes à nouveau le 24 août 1104, et les reliques incorruptibles et fragrantes furent placées dans la cathédrale, récemment achevée.

En 1537, trois commissaires du roi Henry VIII vinrent piller la tombe et profaner les reliques. Le corps de saint Cuthbert était encore intact, et il fut inhumé plus tard. La tombe fut ouverte à nouveau en 1827. Dans le cercueil intérieur il y avait un squelette enveloppé dans un linceul et cinq tuniques. Dans les vêtements, une Croix d'or et de grenat fut trouvée, c’était probablement la Croix pectorale de saint Cuthbert. On trouva également un peigne en ivoire, un autel portatif de bois et d'argent, un épitrachelion, des morceaux d'un cercueil en bois sculpté, et d'autres articles. Ceux-ci peuvent être vus à ce jour dans le trésor de la cathédrale de Durham.

Saint Cuthbert est fêté le 20Mars.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

+

Croix de saint Cuthbert

+

Autre icône du saint

+