"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 26 novembre 2010

La prière & la garde du cœur




Il a été dit plusieurs fois déjà que la véritable prière est une prière intérieure, effectuée non seulement en paroles, mais aussi avec l'esprit et le cœur. La prière de ce genre capture toute l'attention et la maintient à l'intérieur, dans le cœur. 

C'est pourquoi rester à l'intérieur [du cœur] est une caractéristique inaliénable de la vraie prière et sa condition principale. La pensée de Dieu, étant présente et écoutant la prière, et le fait de repousser toute autre pensée sont inséparables pour rester dans la prière.C'est ce qu'on appelle la sobriété ou la garde du cœur. 


Par conséquent, tous les soins de l'homme qui s'efforce de progresser dans la prière doivent être avant tout dirigés et doivent en fait être amenés vers cette fin: c'est-à-dire, de ne jamais quitter le cœur, le protégeant sobrement de toute pensée, à l'exception de la pensée de Dieu seul; et de faire tout ce que l'on a à faire avec son attention qui ne se détourne pas de Dieu, conscients de Sa présence, comme si on était devant Sa face. C'est la plus haute action dans l'œuvre de la prière. 

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
D'après le texte 
de l'édition anglaise 
de
Saint Nicodème l'Aghiorite
Révisé par
 Saint Théophane le Reclus
Unseen Warfare
( Basé sur Le Combat Invisible 
de Lorenzo Scupoli )

Aucun commentaire: