"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 1 octobre 2010

Théophane le Reclus: La véritable exaltation de la Croix


Icon of the Universal Exaltation of the Cross

De: Lettres sur la vie spirituelle
L'Exaltation de la Croix du Seigneur est arrivée. Ensuite, la Croix fut érigée en un lieu élevé, de sorte que les gens puissent la voir et lui rendre honneur. Maintenant, la croix est élevée dans les églises et les monastères. Mais tout cela est externe. Il y a une exaltation spirituelle de la Croix dans le cœur. Elle arrive quand on décide fermement de se crucifier, ou de mortifier ses passions, quelque chose de si essentiel chez les chrétiens que, selon l'Apôtre, seuls appartiennent  au Christ ceux qui ont crucifié leur chair avec ses passions et ses convoitises (cf. Gal. 5:24 ). Après avoir élevé cette croix en eux-mêmes, les chrétiens l'exaltent toute leur vie. Que toute âme chrétienne se demande s'il en est ainsi pour elle, et qu'elle écoute la réponse que sa conscience lui donne dans son cœur. Oh, puissions-nous ne pas entendre: "Tu ne contentes que ta chair dans les passions, Ta Croix n'est pas exaltée, elle est jeté dans la fosse des passions, et là, elle pourrit dans la négligence et le mépris!"

Quand le Seigneur fut descendu de la Croix, la Croix est restée sur le Golgotha, puis elle fut jetée dans la fosse qui était à cet endroit, où cet instrument d'exécution était habituellement rejeté, ainsi que d'autres détritus. Bientôt Jérusalem fut rasée et tous ses édifices furent rasés. La fosse contenant la Croix du Christ fut également comblée. Quand les païens reconstruisirent la ville (les Juifs n'avaient pas le droit de venir près de l'endroit où elle avait été sise), il est arrivé que sur le lieu où la Croix du Christ était caché, ils ont placé une idole de Vénus, la déesse païenne de la fornication et de toutes sortes de convoitises. C'est ce que l'Ennemi leur suggéra. Voilà comment il est avec nos Croix intérieures. Quand l'ennemi détruit l'ordre spirituel dans l'âme, c'est notre  Jérusalem mental, puis la Croix spirituelle est jetée du Golgotha du cœur et elle est recouverte des ordures des passions et des désirs. Le plaisirlascif se lève alors comme un tour de plus tous notre paix intérieure, et tout en nous prosterne devant elle et s'acquitte de ses commandes jusqu'à ce que la grâce nous éclaire, nous inspire pour abattre l'idole et soulever la croix de l'auto-crucifixion.

Version française Claude Lopez-Ginisty 
d'après

Aucun commentaire: