"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 2 octobre 2010

Le Grand Ascète & le Staretz Daniel de Katounakia


Staretz Daniel de Katounakia

Quand le staretz Daniel Katounakiotis (1929) était dans le monastère russe, il  remarqua qu'un certain moine qui vivait dans l'ascèse dans un kathisma à l'extérieur du monastère, jouait le rôle d'un grand ascète. Il jeûnait sévèrement, portait les vêtements les plus misérables, se promenait pieds nus même en hiver, etc... Et entre autres choses, alors que la règle demandait que l'on fasse 300 prosternations par jour, il en faisait 3000. Pour cette raison, les autres moines étaient émerveillés par lui.

Le staretz Daniel, même s'il était plus jeune à l'époque, ne montrait aucun enthousiasme. Ses yeux clairvoyants discernaient une situation qui n'était pas agréable à Dieu. Il remarqua que la porte de sa kathisma contenait une ouverture qui permettait aux passants de regarder [l'ascète] et de louer sa grande ascèse.

Son amour le poussa à dénoncer la situation à l'higoumène, et à ainsi sauver le frère de l'illusion. L'higoumène partit pour le kathisma du grand ascète.

Comment vas-tu ici, Père?

Bien par tes prières, staretz. Je lutte et je pleure sur mes péchés.

Seulement tu ne viens jamais me dire tes pensées.

Que pourrais-je te dire, staretz? Tu les connais toutes. Je suis un pécheur qui lutte.

Comment peux-tu lutter? Dis-moi, fais-tu des prosternations?

Oui, staretz, j'en fais quelques-unes.

Combien?

Par tes prières, 3000 par jour.

Quoi? Pourquoi 3000? Qui t'a donné une bénédiction pour en faire autant? Non, n'en fais jamais plus à nouveau 3000! Qu'est-ce que tu essaies de décrire? Un super ascète? A partir de maintenant n'en fais que cinquante, ainsi tu ne seras pas orgueilleux.

Sur ce l'higoumène partit. L'incision avait été faite, et l'abcès révéla rapidement sa faute répugnante. Car l'ancien grand ascète effectua un virage à 180 degrés. Il était incapable de faire des prosternations, pas même cinquante. Au lieu de vêtements en lambeaux, il portait maintenant tout ce qui était le plus cher, et se faisait apporter les meilleurs aliments à sa pauvre table. 

Naturellement, les autres pères furent étonnés, et ils comprirent que ses pratiques ascétiques excessives avaient été nourries par l'esprit d'orgueil. Cela expliquait ce changement surprenant, car l'esprit de l'illusion spirituelle tend toujours vers les extrêmes. Selon la sagesse des Pères, les extrêmes, le superflu, et l'excès viennent des démons.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après 
Archimandrite Cherubim
Contemporary Ascetics of Mount Athos vol. 1,
Published by St. Herman of Alaska Brotherhood
 p. 259-60.
photo


Aucun commentaire: