"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

lundi 11 octobre 2010

Appel de la Paroisse orthodoxe Saint Georges et Saint Maurice de Sion (Suisse)







Chers frères et sœurs en Christ,

Une nouvelle fois, nous faisons appel à votre aide.

En juin, Dieu a envoyé dans notre paroisse la famille Meles pour le baptême de leur fille Lia. Ce fut à ce moment-là que nous avons découvert la situation dramatique de cette famille. Ayant demandé l’asile en Espagne, celui-ci leur a été refusé. Sur les mauvais conseils de leur avocate, ils sont venus tenter leur chance en Suisse.

En raison des accords de Schengen, la Suisse ne pouvait pas les accepter. La famille devait impérativement repartir pour l’Espagne. Connaissant la vie qui les attendait là-bas, la famille Meles a tenté malgré tout une demande d’asile en Suisse. Cette demande s’est soldée par un refus.

Il faut savoir que Mehari est Erythréen et Eynalem est Ethiopienne. Mehari a été mis en prison en Ethiopie et a eu ensuite 6 mois pour quitter le pays. Ayant une épouse éthiopienne, la famille ne peut se rendre ni en Erythrée, ni en Ethiopie.

Quarante huit heures après le baptême de leur fille, la police est venue les chercher à leur domicile pour un rapatriement forcé en Espagne. Arrivé à l’aéroport de Genève, la famille a refusé d’embarquer. Dès lors, Mehari, le père fut incarcéré pour des mesures de contraintes tandis que Eynalem, la mère et David (2ans 5 mois) et Lia (3 mois) les enfants ont pu rejoindre leur domicile.

En accord avec les autorités valaisannes, Père Daniel a visité plusieurs fois Mehari à la prison, tandis que Matouchka s’occupait d’Eynalem et des enfants.

Avec l’accord des autorités valaisannes, la maman et les enfants ont passé les derniers jours au domicile de Père Daniel et c’est là que la police est venue les chercher pour les conduire une seconde fois à l’aéroport de Genève. Ce deuxième départ s’est déroulé dans de bonnes conditions.

Avant ce deuxième départ, nous avons pu organiser, avec l’aide de Monseigneur Timothée, évêque de l’évêché roumain d’Espagne, leur accueil et leur hébergement à Madrid.

Pendant 3 mois, Monseigneur Timothée a assuré personnellement le financement de leur logement. Malheureusement, vu sa situation financière en Espagne, il ne peut plus continuer.

Le mercredi après-midi 29 septembre, nous avons reçu un appel de détresse de Mehari : « Demain, nous sommes à la rue …»

Face à l’urgence et Matouchka étant la marraine des enfants, nous avons immédiatement versé le montant de la location.

Après avoir pu contacter Monseigneur Timothée, celui-ci nous a affirmé ne pas être au courant de la situation du jour. Il semble qu’il y ait eu une mauvaise communication avec la personne qui devait s’occuper de la famille.

Nous faisons un appel urgent à votre générosité pour aider la paroisse à assurer, ces prochains mois, le paiement de la location qui s’élève chaque mois à 350€.

Monseigneur Marc s’occupe du dossier afin d’entrer en contact avec les avocats qui s’occupent de la famille et ainsi trouver une solution à leur statut de requérant d’asile.

Vous pouvez faire vos dons en versant sur les ccp suivants avec la mention « AIDE SOCIALE » :

En francs suisses (CHF)

Numéro de compte : 17-198001-2
IBAN : CH63 0900 0000 1719 8001 2
BIC : POFICHBE
Adresse de l’établissement bancaire :
La Poste Suisse
PostFinance
Nordring 8
CH - 3030 Berne
SUISSE


En Euro (EUR)

Numéro de compte : 91-238494-4
IBAN : CH44 0900 0000 9123 8494 3
BIC : POFICHBE
Adresse de l’établissement bancaire :
La Poste Suisse
PostFinance
Nordring 8
CH - 3030 Berne
SUISSE

D’avance, nous vous remercions pour votre aide et nous vous présentons nos plus cordiales salutations en Christ.

Le comité de la paroisse

Aucun commentaire: