"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 28 février 2009

SAINT SERAPHIM DE SAROV: INSTRUCTIONS SPIRITUELLES: 9



9 — De la loquacité


L’abondance de paroles adressées à ceux dont les tempéraments sont opposés au nôtre suffit à déséquilibrer l’équilibre intérieur d’une personne attentive.

L’aspect le plus lamentable en cette matière est le fait que, par la faute de la loquacité, le feu que notre Seigneur Jésus-Christ est venu allumer dans le foyer du cœur humain peut y être éteint. Car “Rien ne refroidit plus le feu qu’un moine tire du Saint-Esprit dans son cœur pour la sanctification de son âme que les conversations et la loquacité, exception faite de la conversation avec les fils des mystères Divins, conversation qui aide à la croissance de la connaissance de Dieu et au rapprochement avec Lui” (Saint Isaac le Syrien, Homélie 8).

On devrait se garder plus spécialement de la compagnie du sexe féminin (Saint Séraphim s’adresse ici à des moines, n.d.t.). De même qu’un cierge de cire fond, même s’il n’est pas allumé, mais seulement placé parmi des cierges qui le sont, ainsi le cœur du moine faiblira imperceptiblement par la conversation avec les femmes. Saint Isidore de Péluse parle ainsi sur ce sujet : “S’il est des conversations qui corrompent les bonnes habitudes, ce sont bien celles que l’on a avec les femmes, même si elles sont tout à fait décentes car elles peuvent corrompre secrètement l’homme intérieur par le biais des mauvaises pensées. Et même si le corps reste immaculé, l’âme sera néanmoins souillée. Est-il rien de plus solide qu’un roc ? Et bien, qu’y a-t-il de plus mou que l’eau ou les gouttes d’eau ? Néanmoins, l’action incessante d’un élément vainc l’autre élément. Ainsi, si une substance aussi difficile à briser que le roc peut être conquise par quelque chose qui n’est rien en comparaison avec elle, en pâtir et être changée, l’esprit humain versatile par une longue habitude ne sera-t-il pas lui aussi défait ou corrompu ?” (Lettre 84, et vie des Saints de S. Démètre de Rostov sous le 4 février).

Et c’est pourquoi, pour la garde de l’homme intérieur, on doit s’efforcer d’empêcher sa langue d’être loquace : “L’homme qui a de l’intelligence se tait” (Pr 11, 12) et “Celui qui veille sur sa bouche, garde son âme” (Pr 13, 3) et on se souvient des paroles de Job : “J’ai fait un pacte avec mes yeux et je n’aurais pas arrêté mes regards sur une vierge” (Jb 21, 1) et des paroles du Seigneur Jésus-Christ : “Mais moi je vous dis que quiconque aura regardé une femme avec un mauvais désir pour elle, a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur” (Mt 5, 28).

Si vous n’avez pas d’abord entendu parler quelqu’un sur un quelconque sujet, vous n’êtes pas obligé de répondre : “Celui qui répond avant d’avoir écouté, fait un acte de folie et s’attire la honte” (Pr 18, 13).

Version française: Claude Lopez-Ginisty

Prier (76)



Accepte que ta prière
Rencontre
En toute chose
La volonté de Dieu
Et tu seras comblé

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

PRIERES DIVERSES



Prière de protection en cas de danger:

http://acathistes-et-offices-orthodoxes.blogspot.com/2009/02/priere-de-protection-en-cas-de-danger.html

Prière des repas:

http://acathistes-et-offices-orthodoxes.blogspot.com/2009/02/priere-des-repas-1.html

http://acathistes-et-offices-orthodoxes.blogspot.com/2009/02/priere-des-repas-2.html

Prière à son saint patron/ à sa sainte patronne:

http://acathistes-et-offices-orthodoxes.blogspot.com/2009/02/priere-son-saint-patrona-sa-sainte.html

Icône de saint Serge de Radonège: Céramique de Dominique Aymonier-Lopez

vendredi 27 février 2009

SAINT SERAPHIM DE SAROV: INSTRUCTIONS SPIRITUELLES: 8



8 — De la conservation des vérités dont on a acquis la connaissance


On ne doit ouvrir son cœur à un autre sans nécessité. Vous ne trouverez qu’un homme sur mille pour garder votre secret. Si nous ne le pouvons garder pour nous, comment pouvons-nous espérer qu’un autre le fasse ?

Avec un homme psychique (en russe « douchevny »), il ne faut parler que de choses humaines mais avec celui qui possède une intelligence spirituelle, il faut parler de sujets divins.
Les personnes remplies de sagesse spirituelle jugent l’esprit de qui que ce soit selon les Saintes Ecritures, cherchant à déterminer si ses paroles sont conformes à la volonté de Dieu et ensuite elles en tirent des conclusions le concernant.

Quand il vous arrive d’être parmi les gens dans le monde, il ne convient pas de parler de sujets spirituels, surtout quand on remarque qu’il n’y a chez eux aucun désir d’écouter ces propos. Dans un tel cas, il faut suivre l’enseignement de saint Denys l’Aréopagite (dans « Les Hiérarchies Célestes », au chapitre II) : “Si quelqu’un est devenu divin par la connaissance des choses divines, et ayant caché les saintes vérités dans le secret de son intellect, qu’il veille sur elles de peur qu’elles ne soient exposées à la foule profane. Car l’Ecriture le dit : "Il ne convient pas de jeter aux pourceaux les perles mentales pures, brillantes et précieusement ornées”. On doit garder à l’esprit la parole du Seigneur : “Ne jetez point non plus vos perles aux pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, et que, se retournant ils ne vous déchirent” (Mt 7, 6).

Pour cette raison, vous devez vous efforcer par tous les moyens de garder par devers vous le trésor de vos dons spirituels. Sinon, vous le perdrez et ne le retrouverez plus. Car, selon l’enseignement avéré de saint Isaac le Syrien, l’aide que nous recevons lorsque nous gardons (le secret de nos œuvres) est plus importante que celle que nous recevons des œuvres elles-mêmes (Homélie 89).

Si besoin est, ou quand la situation le demande, alors il faut agir ouvertement pour la gloire de Dieu, selon l’adage : “Ceux qui M’honorent, Je les honorerai” (1 R 2, 30), parce que la voie a déjà été ouverte.

Version française: Claude Lopez-Ginisty


Prier (75)



Fais 
Ce que te dit le Christ
N'aie pas la prétention
De L'imiter

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

Vladika Athanase Yevtitch: Interview/ Serbe et Anglais

jeudi 26 février 2009

SAINT SERAPHIM DE SAROV: INSTRUCTIONS SPIRITUELLES: 7




7 — De la crainte de Dieu


L’homme qui a pris sur lui de parcourir la voie de l’attention intérieure doit avant tout posséder la crainte de Dieu qui est le commencement de la sagesse.

En son intellect (noûs en grec, oum en slavon) doivent toujours être gravés ces mots du prophète : “Servez le Seigneur avec crainte et réjouissez-vous en Lui avec tremblement” (Ps 2, 11).

Il doit cheminer sur cette voie avec la plus grande prudence et sans négligence, avec révérence pour tout ce qui est sacré. Dans le cas contraire, il doit redouter que le divin décret ne lui fût appliqué: “Maudit soit celui qui accomplit avec négligence l’œuvre du Seigneur” (Jr 48, 10). 

Une prudence pleine de révérence est alors nécessaire car « cette mer » — le cœur avec ses pensées et désirs que l’on doit purifier par le moyen de l’attention — « est grande et vaste » et “il y a là des reptiles sans nombre” (Ps 103, 25), c’est-à-dire de nombreuses pensées vaines, injustes et impures, engendrées par les esprits mauvais.

« Crains Dieu », dit le très sage, « et garde Ses commandements » (Eccl. 12,13). En observant les commandements, tu seras fort en chaque œuvre, et ton œuvre sera toujours bonne. Car, en craignant Dieu, tu feras bien toute chose par amour pour Lui. Et ne crains pas le diable ; qui craint Dieu vainc le diable. Le diable est pour lui impuissant. 

Il y a deux sortes de crainte : si tu ne veux pas faire le mal, crains le Seigneur, et tu ne le feras pas ; et si tu veux faire du bien, crains le Seigneur et tu le feras.

Mais nul ne peut acquérir la crainte de Dieu tant qu’il ne se libère pas de tous les soucis de ce monde. Lorsque l’intellect sera sans soucis, la crainte l’animera alors et l’attirera à l’amour de la bonté divine.

Version française Claude Lopez-Ginisty

Prier (74)



Vis 
Ce que tu lis
Et tes lectures
Germeront en actions
Et fleuriront
Au Royaume

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

Musique Byzantine

mercredi 25 février 2009

Saint Théophane Le Reclus/ La froideur de l'âme


Commentaire quotidien de saint Théophane le Reclus pour le Grand Carême

L'observation des états intérieurs
Avant tout, observe-toi soigneusement lorsque l'âme devient froide... C'est alors un état amer et dangereux. Le Seigneur l'utilise comme un de Ses moyens pou guider, instruire et corriger, mais cela peut aussi être une sorte de punition. La cause en est ouvertement un péché, mais puisque dans [certains] cas, aucun péché n'est véritablement évident, la cause devrait en être cherchée dans les sentiments et les dispositions intérieurs. Peut-être qu'une haute opinion de toi-même s'est emparée de toi et que tu ne penses pas être comme les autres? Peut-être que tu prévois de cheminer seul sur le chemin du salut et d'accéder en Haut par tes propres efforts?

*
Nous devenons froids en nous-mêmes, lorsque notre cœur est distrait, quand il s'attache à quelquechose d'autres et non à Dieu, qu'il se soucie de différentes choses, se met en colère et blâme quelqu'un- quand nous sommes mécontents et que nous sommes complaisants envers la chair, nous vautrant dans le luxe et les pensées vagabondes. Garde-toi de ces choses et la froideur diminuera.


Saint Théophane le Reclus ( ✝1894) 
L'Art de la Prière
Version française Claude Lopez-Ginisty
Sur 
Théophane le Reclus 
voir 
la Voie Orthodoxe de Lyon

SAINT SERAPHIM DE SAROV: INSTRUCTIONS SPIRITUELLES: 6



6 — De l’amour de Dieu


Celui qui a atteint l’amour parfait de Dieu existe en cette vie comme s’il n’existait pas car il se considère comme étranger à ce qui est visible, attendant avec patience l’invisible. Il a complètement été transformé en amour de Dieu et a oublié tout autre amour.

Celui qui s’aime lui-même ne peut aimer Dieu. Mais celui qui, par amour de Dieu, ne s’aime pas, celui-là aime Dieu.

Celui qui aime véritablement Dieu se considère lui-même comme un pèlerin et un étranger sur cette terre, car dans son élan vers Dieu, avec l’âme et le corps, il ne contemple que Lui seul. 

Au moment de la séparation d’avec le corps, l’âme qui est emplie de l’amour de Dieu n’a crainte du prince des airs, mais elle s’envole avec les anges comme si elle s’éloignait d’un pays étranger pour rejoindre sa patrie.

Version française: Claude Lopez-Ginisty

Prier (73)




Dans la prière
Les larmes 
Sont de purs joyaux
Qui brillent
Jusques au Ciel

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

PRIERE AU MOMENT DE LA COMMUNION de Saint Dimitri de Rostov

Sur
Святитель Димитрий Ростовский

Icônes miraculeuses

mardi 24 février 2009

SAINT SERAPHIM DE SAROV: INSTRUCTIONS SPIRITUELLES: 5




5 — De l’espérance


Tous ceux qui ont ferme espoir en Dieu sont élevés jusques à Lui et illuminés par le rayonnement de la Lumière éternelle.

Si l’homme ne se soucie nullement de lui-même pour l’amour de Dieu et des oeuvres vertueuses, sachant que Dieu prendra soin de lui, une telle espérance est vraie et sage. Mais si l’homme se soucie lui-même de ses affaires et ne se tourne vers Dieu dans la prière que lorsque des infortunes inévitables l’atteignent et qu’il ne voit aucune manière d’y remédier par ses propres forces, commençant seulement à espérer en l’aide de Dieu, alors une telle espérance est vaine et fausse.

La véritable espérance cherche le seul Royaume de Dieu et est convaincue que tout ce qui est terrestre et nécessaire pour cette vie transitoire sera indubitablement donné.

Le cœur ne peut avoir la paix avant d’avoir accueilli cette espérance. Elle donne au cœur la paix et y apporte la joie. Les très vénérables et saintes lèvres du Seigneur ont dit à propos de cette espérance : “Venez à Moi, vous tous qui êtes fatigués et qui êtes chargés et Je vous soulagerai” (Mt 11, 28), c’est-à-dire, espérez en Moi et vous serez consolés de votre labeur et de votre crainte.

Dans l’Evangile de saint Luc, il est dit de Syméon : « Et il lui fut révélé par le Saint-Esprit qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ du Seigneur » (Lc 2, 26). Et il n’abandonna pas son espoir, mais attendit le Sauveur du monde et Le prenant dans ses bras dit : “Seigneur, maintenant laisse ton serviteur s’en aller dans ton Royaume que j’ai désiré, car j’ai obtenu mon espérance — le Seigneur Christ”.

Version Française: Claude Lopez-Ginisty

Prier (72)



Dans ta prière
Au-delà des mots
Et de leurs limites
Va droit vers le Verbe

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

Acathiste à saint Silouane l'Athonite par Vladika Nicodème de Kharkov

sur
http://acathistes-et-offices-orthodoxes.blogspot.com/2009/02/acathiste-saint-silouane-lathonite-par.html


lundi 23 février 2009

SAINT SERAPHIM DE SAROV: INSTRUCTIONS SPIRITUELLES: 4



4 – De la foi en Dieu

Avant toute autre chose, on doit croire en Dieu, croire “ qu’Il est et qu’Il récompense ceux qui Le cherchent avec diligence ” (He 11, 6).

La foi, selon l’enseignement de saint Antioche, est le commencement de notre union avec Dieu. Celui qui croit vraiment est une pierre du temple de Dieu, préparée pour l’édifice de Dieu le Père, élevée en hauteur par le pouvoir de Jésus-Christ, c’est-à-dire par la Croix, avec l’aide des cordes, c’est-à-dire par la grâce du Saint-Esprit. « La foi sans les œuvres est morte » (Jc 2, 26) et les œuvres de la foi sont l’amour, la paix, la longanimité, la miséricorde, l’humilité, le portement de la Croix, et la vie dans l’Esprit. Seule une telle foi peut être comptée comme vraie. La foi véritable ne peut exister sans les œuvres, car celui qui croit véritablement aura immanquablement les œuvres aussi.

Version française: Claude Lopez-Ginisty

Prier (71)



Ne crains rien
Si ce n'est de perdre
La crainte révérencieuse
Qui gardera ton âme 
Pour le Royaume

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

Saint Nicolas d'Ochrid: Prière de bénédiction des ennemis

Sur
Icon of St. Nikolai (Velimirovich) of Ochrid and Zicha, Serbia

La merveilleuse île de Valaam

dimanche 22 février 2009

SAINT SERAPHIM DE SAROV: INSTRUCTIONS SPIRITUELLES: 2/3



2 — Le mystère de la Sainte Trinité

Pour vénérer la Très Sainte Trinité, on doit demander l’aide de ceux qui ont enseigné ce mystère : saint Basile le Grand, saint Grégoire le Théologien et saint Jean Chrysostome. Leur intercession peut attirer sur les hommes la bénédiction de la Très Sainte Trinité, mais il faut être prévenu et mis en garde : il ne convient pas de sonder directement ce mystère tout seul.



3 — Les raisons de la venue de Jésus-Christ dans le monde


Les raisons pour lesquelles Jésus-Christ, Fils de Dieu, est venu dans le monde sont les suivantes :

1) L’amour de Dieu pour le genre humain : « car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique » (Jn 3, 16).

2) La restauration de l’image et de la ressemblance de Dieu dans l’homme déchu, ainsi que la célèbre la Sainte Eglise dans le premier canon de matines de la Nativité du Christ (à la première ode) : “ Celui qui, créé à l’image de Dieu, s’étant écroulé par la transgression, fut asservi tout entier à la corruption et déchu des hauteurs de la vie Divine, le sage Créateur l’a renouvelé ».

3) Le salut de l’âme humaine : « Dieu n’a pas envoyé Son Fils dans le monde pour condamner le monde, mais pour que le monde soit sauvé par Lui » (Jn 3,17).

Et ainsi, nous-mêmes, en accord avec les intentions de notre Rédempteur le Seigneur Jésus-Christ, devons passer notre vie conformément à Ses divins enseignements afin d’obtenir le salut de nos âmes.

Version française: Claude Lopez-Ginisty

Prier (70)



Pense que même ton linceul
Ne durera pas
Il tombera aussi en poussière
Et considère ta vie
A la lumière de l'Eternité

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

Office à Saint Claude de Besançon

Sur

Miracles orthodoxes: Videos

samedi 21 février 2009

SAINT SERAPHIM DE SAROV: INSTRUCTIONS SPIRITUELLES: 1


1 — Dieu

Dieu est un feu qui réchauffe et enflamme le cœur et les entrailles. Ainsi, lorsque nous ressentons de la froideur dans nos cœurs, elle vient du diable car le diable est froid. Faisons alors appel au Seigneur et Il viendra réchauffer nos cœurs avec un amour parfait, non seulement pour Lui, mais pour notre prochain aussi. Et par la présence de cette chaleur, la froideur de celui qui hait le bien sera repoussée.

Quand on le leur demandait, les Pères écrivaient ceci : “ Cherche le Seigneur, mais ne t’enquiers point de savoir où est Sa demeure ”.

Là où Dieu se trouve, il n’y a pas de mal. Tout ce qui vient de Dieu apporte la paix, le profit, et mène l’homme à l’humilité ainsi qu’à la condamnation de soi.

Dieu nous montre Son amour pour les hommes, non seulement lorsque nous faisons le bien, mais également quand nous L’offensons et L’irritons. Comme Il endure avec patience nos transgressions et, quand Il châtie, comme Il châtie avec miséricorde !

“Ne dis pas que Dieu est juste car Sa justice n’est pas visible dans tes actions. Si David L’appelle juste et droit, son Fils nous montre qu’Il est plutôt bon et miséricordieux (…) Où donc est Sa Justice ? Nous étions des pécheurs et le Christ est mort pour nous ” (Saint Isaac le Syrien, homélie 90).

Un homme ne devient parfait aux yeux de Dieu que dans la mesure où il Le suit. Dans le siècle à venir, Dieu lui révèlera Sa Face. Car les justes contemplent Son image comme en un miroir pour autant qu’ils entrent dans la contemplation de Dieu. Mais alors ils contempleront la révélation de la Vérité.

Si tu ne connais pas Dieu, il est impossible que s’éveille en toi l’amour pour Lui et tu ne peux aimer Dieu si tu ne Le vois pas. La vision de Dieu vient de la connaissance que l’on a de Lui, car Sa contemplation ne précède pas la connaissance que l’on a de Lui.

On ne doit pas réfléchir sur les choses de Dieu lorsque l’estomac est rassasié. Il ne peut y avoir aucune connaissance des mystères divins lorsque le ventre est plein.

Version française: Claude Lopez-Ginisty

Prier (69)



Quand le monde
Pèse sur toi lourdement
Et qu'il écrase ton âme
Soulève-le
Par le signe de la Croix

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

PRIERES Diverses

INDEX des offices et acathistes

Prière pour les ennemis


Prière avant un voyage


Prière de confession de saint Ephrem le Syrien


Prière pour les malades

http://acathistes-et-offices-orthodoxes.blogspot.com/2009/02/priere-pour-les-malades.html

Prière pour les défunts

http://acathistes-et-offices-orthodoxes.blogspot.com/2009/02/priere-pour-les-defunts.html

Tropaire à saint Germain d'Alaska en langue indienne ( Yup'ik)


Tropaire à St Germain d' Alaska, Ton 7 


Преподобный Герман Аляскинский

vendredi 20 février 2009

Papa-Dimitri: Deux miracles




En mai 1920, après avoir laissé le troupeau de moutons (Papa-Dimitri enfant était alors berger) à midi, je rentrai à la maison, mangeai un morceau de pain et je fis un somme. Pendant que je dormais, à côté de mon jeune frère Jean, un vieil homme vint me dire dans mon sommeil: "Lève-toi vite, sors immédiatement en courant, la maison est sur le point de s'écrouler, et vous serez tués!" Je me levai, mais je ne vis rien. Je réveillai immédiatement mon frère et nous nous précipitâmes hors de la maison.
Dès que nous fûmes sortis, étant alors à environ cinquante mètres, le toit s'effondra complètement. Si ce vieil homme n'était pas venu me réveiller, nous aurions péri.

+

Pendant les années d'occupation italienne, un dimanche en février 1942, à la fin de la Divine Liturgie, l'armée italienne vint dans mon village et demanda à tous ceux qui avaient des armes de les donner. J'avais déjà ramassé toutes les armes et les avait données à ceux qui étaient chargés de les collecter. Il eut un second appel pour donner les armes. Entre temps, ils arrêtèrent vingt-quatre hommes et se préparèrent à les exécuter.

Le village fut saisi de panique avec cette calamité imminente. Il n'y avait nul espoir de salut. Il ne nous restait que l'aide de Dieu. Je courus immédiatement à l'église des Archanges, endroit où ils ont accompli d'innombrables miracles.

Je tombai à genoux et je les implorai avec des larmes du fond de mon cœur de faire un miracle tout de suite, et de sauver les vingt-quatre hommes. je ne puis me souvenir de ce que j'ai dit dans ma prière. J'ai seulement senti l'assurance des saints Archanges selon laquelle tout serait sous leur protection.

Je courus vers l'officier italien, tandis que la file de ceux qui avaient été arrêtés se dirigeait vers son Golgotha, et je lui dis: " Je déclare en toute responsabilité qu'ils n'ont pas d'armes!" L'officier s'arrêta aussitôt qu'il me vit. Il me salua et dit: " Nous ferons ce que veut le pasteur!". Je lui dis: " S'il vous plaît, si cela est possible, laissez aller ces vingt-quatre hommes, ils sont innocents!". Il accepta. "Grâce à votre pasteur, j'épargne votre vie!"

Leur joie et la mienne sont au-delà de toute description... Voyez-vous le pouvoir qu'a la prière? Le Seigneur a dit: Demandez et il vous sera donné, cherchez et vous trouverez, frappez, et l'on vous ouvrira." ( Matthieu 7:7)


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
Papa-Dimitri ( Gagastathis) The Man of God (1902-1975)
"Orthodoxos Kypseli" Publications
Thessaloniki 1997

Photo: Papa-Dimitri

Prier (68)

Aime le Christ
Et Sa Mère Toute Pure
Et cherche l'amitié des saints
Qui t'aideront à cheminer
Vers leur plus grand Amour

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

jeudi 19 février 2009

Un pieux mensonge de Papa-Dimitri




Un de ses fils spirituels a raconté l'anecdote suivante... 

Un matin, en février 1973, j'ai rencontré fortuitement Papa-Dimitri sur la place centrale de Trikala. J'étais dans une situation difficile, et sa présence m'a donné beaucoup de joie et de courage. Après qu'il m'ait donné un conseil, je lui ai demandé s'il avait un problème, car il paraissait quelque peu préoccupé. Il me dit: " Avec l'aide de Dieu, j'ai arrangé quelque chose selon la volonté de Dieu. Les Saints Archanges [icône de son église vers laquelle il allait souvent] m'ont en cela grandement aidé; je leur dois ma vie-même! Je veux donc, moi le petit prêtre ignorant, le berger du village, faire quelque chose pour eux pour manifester ma gratitude. J'ai pensé à beaucoup de choses, mais je ne suis pas digne de donner quelque chose pour l'intérieur de l'église; je suis aussi pécheur, et je ne puis me le permettre non plus. J'ai parlé de ce problème avec Père Aimilianos et j'ai décidé de faire faire une cloche.

La cloche sonnera et rassemblera le brebis dans l'église, et quand, finalement le berger ira dans la tombe, la cloche sonnera et son âme sera réjouie. J'ai l'argent pour cela, bien que personne ne le sache. Ce que je veux, c'est que personne ne découvre de mon vivant que c'est moi qui ai fait faire la cloche. 

La première raison, c'est que certains pourraient s'opposer à ce plan que j'ai; la seconde raison, c'est que je veux éviter les louanges; et la troisième raison est que je désire qu'il en soit ainsi... C'est pourquoi je veux te demander que je paie pour la cloche, mais que nous fassions un reçu formel en ton nom, indiquant que tu es le donateur, afin que personne ne puisse faire d'objection..."

Je lui ai dit que j'étais à sa disposition. Nous sommes allés chez un forgeron de Trikala et nous avons tout de suite commandé la cloche. Je lui ai demandé si je pouvais contribuer financièrement aussi à cet achat, afin d'avoir une part active dans toute l'affaire et de ne pas être totalement étranger à ce pieux mensonge. Il accepta avec joie et amour. Quand je lui ai rendu visite après quelques mois, il sonna continuellement la cloche comme s'il accueillait un Patriarche. 

Il me dit alors: Tu vois comme ta cloche sonne bien? Cette cloche cache un grand secret!"

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
Papa-Dimitri ( Gagastathis) The Man of God (1902-1975)
"Orthodoxos Kypseli" Publications
Thessaloniki 1997

Photo: Papa-Dimitri

Prier (67)



Mets-toi
Face à Dieu 
Dans le silence
Et attends

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

mercredi 18 février 2009

Papa-Dimitri et l'amour des ennemis




(Ceci s'est passé pendant la guerre civile grecque entre les communistes et les nationalistes. Condamné à mort par les communistes et par son propre évêque (!), Papa-Dimitri échappa à plusieurs reprises à la mort et garda toujours une attitude chrétienne authentique qui recommande l'amour des ennemis.)

Un jour, une patrouille nationaliste du village a capturé quatre maquisards et les a préparés pour les exécuter. L'un d'eux, qui avait signé ma condamnation à mort, demanda à me rendre visite dans ma maison. Les soldats l'y autorisèrent, sachant que j'étais un ennemi avoué du communisme. Il vint chez moi quand nous venions de mettre la table. Je l'ai invité à manger avec nous. Il m'a demandé de l'aider parce qu'il était en danger. Que pouvais-je faire? Je me suis levé, j'ai prié Dieu de m'aider. Je l'ai conduit hors du village, loin de l'armée et je lui ai dit: " Va-t'en, je prendrai ta place!"

Je suis allé vers le commandant, et je lui ai dit: " Je l'ai aidé à s'échapper...S'il te plaît, supporte que je t'explique. Je suis prêtre et père spirituel. J'ai seulement accompli mon devoir. J'ai écouté la voix du Seigneur: " Je donne ma vie pour les brebis" (Cf. Jean 10:11). Tu sais que je suis le plus grand ennemi du communisme et que j'ai beaucoup souffert pour cela. Cependant, Dieu dit que nous devons aimer nos ennemis et faire du bien à ceux qui nous font du mal (Cf Matthieu 5:44). Il m'a dit: "Que puis-je te faire maintenant pasteur? Il a eu de la chance de vivre!"

J'ai rendu grâce à Dieu car il m'avait seulement éprouvé.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
Papa-Dimitri ( Gagastathis) The Man of God (1902-1975)
"Orthodoxos Kypseli" Publications
Thessaloniki 1997

Photo: Papa-Dimitri

PRIERES



PRIERES:

Pour les vivants:


Prière de repentance:

Prier (66)



L'Ecriture guide sûrement
Cartographie de l'âme
Qui mène 
A la voie la Vérité et la Vie

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

Chant Géorgien à Mtskheta

mardi 17 février 2009

Papa-Dimitri et les créatures de Dieu


Un jour, je travaillais dans le champ. Toute la journée, je portais de l'eau dans un tonneau, et un tuyau qui en sortait la distribuait au champ. A chaque fois que je vidais l'eau dans le tonneau, je disais: " Seigneur Jésus-Christ, aie pitié de moi!"

Le soir, je fis les Complies, et après je chantai plusieurs hymnes. J'entendis alors une grenouille qui croassait, comme si elle appelait les autres, et quelle merveille! Toutes les grenouilles du lieu se rassemblèrent autour de moi, à deux mètres à peu près, et elles écoutèrent attentivement les hymnes que je chantais.

L'une d'entre elles vint même plus près pour écouter. Quand j'eus fini les hymnes, elles chantèrent aussi, et comme si elles étaient des êtres humains, elles partirent.

Je me dis alors: " Papa-Dimitri, puisque tu n'es pas digne de prêcher aux gens, tu prêches aux grenouilles!"

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
Papa-Dimitri ( Gagastathis) The Man of God (1902-1975)
"Orthodoxos Kypseli" Publications
Thessaloniki 1997

Photo: Papa-Dimitri

Prier (65)



Chante et psalmodie
Avec le cœur
Et l'Esprit
Sera à l'unisson

上帝的朋友 ( L'ami de Dieu)

PRIERE AVANT DE LIRE LES SAINTES ECRITURES

Sur 

lundi 16 février 2009

Père Amphilochios de Patmos par Papa-Dimitri



Papa-Dimitri

En été 1971, je suis allé en grand pèlerinage à Patmos, au Monastère de Saint Jean le Théologien. J'ai aussi visité le Saint Monastère de l'Annonciation. Le Père Amphilochios, homme saint, y avait vécu. Je l'avais connu par correspondance pendant plusieurs années, mais je ne fus pas jugé digne de le rencontrer en personne. On m'a informé du fait qu'il avait prévu sa mort trois jours avant. Il avait demandé à saint Jean de prolonger un peu sa vie, parce que Pâques approchait, mais il entendit une voix qui lui dit: " Le Seigneur t'appelle pour célébrer Pâques dans la Jérusalem Céleste!"
Un des ordres qu'il laissa à la communauté de moniales, était que je devais venir célébrer un office commémoratif sur sa tombe: c'était là son désir personnel. Dans cet office le troisième mois, au commencement de la Divine Liturgie, un oiseau inconnu vint et se tint près des collybes. Il prit sa place sur le banc comme un être humain, et assista à la Liturgie.
L'higoumène le prit dans ses mains, et il resta là sans s'envoler. Après, il s'envola vers la tombe du staretz et se tint au-dessus d'elle. 
Le staretz Amphilochios aimait beaucoup les oiseaux et il avait l'habitude de les nourrir. Il leur avait également construit un abri où ils pouvaient se rassembler l'hiver: Une des recommandations qu'il laissa, était de continuer à nourrir les oiseaux...

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
Papa-Dimitri ( Gagastathis) The Man of God (1902-1975)
"Orthodoxos Kypseli" Publications
Thessaloniki 1997

Elder Amphilochios Makris (1889-1970) of the Holy Monastery of the Annunciation, Patmos, Greece

Père Amphilochios

Crédit photos: