"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 20 août 2008

Tropaires/Kondakions du Ménée Général

Icône de tous les Saints des Iles Britanniques

TROPAIRES COMMUNS AUX SAINTS 
ET AUX SAINTES 
SELON LEUR RANG 
Lorsque nous désirons demander l’intercession d’un saint ou d’une sainte et que nous ne disposons pas de son tropaire ou de son kondakion, il existe des textes que l’on peut adapter en y insérant le nom de nos intercesseurs, afin de prier suivant la tradition de l’Eglise Orthodoxe. Ces textes s’avèrent aussi particulièrement utiles lorsque nous désirons nous adresser aux saints orthodoxes occidentaux dont nous ne possédons pas -encore- les offices. ( C.-L. G.)

Pour les Saints Prophètes
Tropaire
En célébrant Seigneur la mémoire de Ton Prophète (...), nous te supplions de nous accorder par ses prières le salut de nos âmes.
Kondakion
Ton cœur pur, dans lequel l’Esprit répandit Sa lumière, reçut autrefois le dépôt des prophéties sublimes; tu as contemplé les choses futures, commes si elles étaient présentes; c’est pourquoi nous te vénérons, bienheureux Prophète (...).

Pour les Saints Apôtres
Tropaire
Saint Apôtre du Seigneur (...), implore pour nous le Dieu de miséricorde, afin qu’Il accorde à nos âmes la rémission des péchés.

Kondakion
L’Eglise a reçu en toi une lumière brillante, ô Apôtre (...); elle a resplendi de l’éclat de tes nombreux miracles, et c’est pourquoi nous disons au Christ: Accorde le salut à tous ceux qui honorent avec foi la mémoire de ton Apôtre (...).

Pour les Saints Evêques
Tropaire
Tu as été pour ton troupeau une règle de la foi, le modèle de la douceur, l’exemple de la tempérance; c’est pourquoi tu as été élevé en honneur à cause de ton humilité; tu as obtenu les richesses du ciel par ton désintéressement, ô Père et Vénérable Pontife (...), supplie le Christ notre Dieu pour le salut de nos âmes.

Kondakion
O tonnerre divin, ô trompette spirituelle, ô soutien de la foi et adversaire de l’hérésie, fidèle ministre de la Sainte Trinité, Vénérable Pontife (...) désormais agrégé aux chœurs des Anges, prie sans cesse pour nous tous.

Pour les Saints Martyrs
Tropaire
Seigneur, Ton martyr (...) à cause de de ses souffrances, a reçu de Tes mains ô notre Dieu, une couronne incorruptible; muni de la force qui vient de Toi, il vainquit la férocité des bourreaux et les fureurs impuissantes du démon; que ses prières, Seigneur, nous obtiennent le salut.
Kondakion
Etoile radieuse et toujours sûre, qui annonce au monde le Soleil de Vérité, saint athlète de Jésus-Christ (...), tu as confondu l’erreur et nous as montré la lumière; ne cesse point de prier pour nous.

Pour les Saintes Femmes Martyres
Tropaire
Ta brebis (...), ô Jésus Te crie: c’est Toi que j’aime, ô mon Epoux, Toi que je cherche au sein de mes douleurs, quand je me crucifie et m’ensevelis avec Toi dans Ton baptême sanglant; pour Toi je souffre, afin de régner un jour avec Toi; je meurs pour Toi afin de vivre avec Toi; reçois-moi comme un sacrifice qui T’est offert par amour. Par ses prières sauve nos âmes, ô Dieu de bonté.

Pour les Saints Moines 
Tropaire
C’est en toi, bienheureux Père (...), que l’image de Dieu s’est conservée sans altération; car prenant Ta croix tu as suivi le Christ; Tu as appris aux hommes par tes actions, à mépriser le corps qui passe, et à s’appliquer aux soins de l’âme qui est immortelle: Aussi désormais ton esprit bienheureux participe à la félicité des Anges.

Pour les Saintes Moniales
Tropaire
C’est en toi, bienheureuse Mère (...), que l’image de Dieu s’est conservée sans altération; car prenant Ta croix tu as suivi le Christ; Tu as appris aux hommes par tes actions, à mépriser le corps qui passe, et à s’appliquer aux soins de l’âme qui est immortelle: Aussi désormais ton esprit bienheureux participe à la félicité des Anges.

Fin & Gloire à notre Dieu!



(Nous reproduisons ici des pages du LIVRE DE PRIERES à l’usage des chrétiens de l’Eglise Orthodoxe Catholique d’Orient, traduit du grec et du slavon, publié à Paris en 1852 à l’usage des orthodoxes francophones. Nous nous permettons simplement de remplacer le vouvoiement par le tutoiement.)

Aucun commentaire: