"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 15 août 2008

La voix des Théophores (8)



ne pleure pas ô mere - Cliquer pour un agrandissement

Heureuses femmes qui furent jugées dignes d'annoncer aux autres le triomphe de la résurrection, plus heureuses encore les âmes qui, au Jour du Jugement, quand les méchants seront frappés de peur et de tremblements, seront jugées dignes d'entrer dans la joie de la résurrection.
St Bède le Vénérable
*
Prie d'abord pour le don des larmes, afin que par l'affliction, tu puisses dompter ce qui est sauvage dans ton âme, puis, ayant confessé tes transgressions au Seigneur, tu obtiendras de Lui le pardon.
Abbé Evagre le Solitaire
*
Beaucoup d'entre nous ressentent du remords pour leur péchés, mais les causes de ces péchés furent acceptées avec joie.
St Marc l'Ascète
*
La connaissance de la vérité n'est pas donnée aux hommes hautains.
St Grégoire le Grand
*
Celui qui cherche à comprendre les commandements sans les accomplir et tente d'acquérir une telle compréhension par l'étude et la lecture, est semblable à l'homme qui prend une ombre pour la réalité. Car la connaissance de la vérité est donnée à ceux qui sont devenus participants de la vérité- qui l'ont goûtée en la vivant-. Ce qui ne participent pas à la vérité, et n'y sont pas initiés, lorsqu'ils cherchent cette compréhension, la tirent d'une sagesse tronquée. C'est à propos de tels hommes que l'Apôtre dit: " L'homme naturel ne reçoit pas les choses de l'Esprit ( 1 Cor, 2:14) même s'il se vante de sa connaissance de la vérité.
St Grégoire le Sinaïte
*
Sois un lieu sûr qui renferme des trésors de vertu et ferme-le, avec comme clé la langue de ton Père Spirituel.
St Basile le Grand
*
N'aie pas de malice, n'éprouve pas de pensées de vengeance ou de meurtre même envers les animaux, de peur que ton âme ne soit livrée elle-même à la mort par l'Ennemi spirituel qui insuffle en toi la malice et la vengeance envers les hommes aussi. Souviens-toi que les animaux sont appelés à la vie par la miséricorde de Dieu et qu'ils doivent jouir de leur existence autant que faire se peut durant leur courte vie. Dieu est bon pour tous. Ne les bats pas s'ils sont déraisonnables, ou s'ils font des sottises, ou s'ils endommagent ta propriété. "Bienheureux l'homme qui est miséricordieux pour ses animaux".
St Jean de Cronstadt
*
Choix et version française: Claude Lopez-Ginisty

Aucun commentaire: