"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 28 mai 2008

Saint Syméon le Nouveau Théologien. Hymne 57


http://i48.servimg.com/u/f48/11/68/10/56/th/12_mar10.jpg

Celui qui aime Dieu, hait le monde. 

Je suis retenu captif par les ténèbres et je vois la vérité
Qui n'est rien, si ce n'est l'espérance certaine.
Quelle sorte d'espérance?
Une espérance telle que les yeux n'en ont pas vue.
En quoi consiste-t-elle?
C'est la vie que tout homme désire.
Mais cette vie, qu'est-ce si ce n'est pas Dieu,
le Créateur de tous?
Aimez-Le et haïssez le monde!
Le monde c'est la mort, 
car que possède-t-il 
qui soit durable?


Traduction française Claude Lopez-Ginisty
d'après: St. Symeon The New Theologian, Hymns of Divine Love
Dimension Books, New Jersey, USA ( sans date)

Aucun commentaire: