"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 6 juin 2012

Saint Jean de Cronstadt: Le cœur et la prière

Image illustrative de l'article Jean de Cronstadt

Lorsque nous prions, nous devons absolument soumettre notre cœur à notre volonté et le tourner vers Dieu. Il ne doit être ni froid, ni menteur, ni double, sinon quelle serait l'utilité de nos prières, de notre préparation aux sacrements?

Il est bon pour nous d'entendre la voix de Dieu lorsqu'il manifeste son ire:" Ce peuple m'honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de moi " ( Matthieu 15:8). Donc, ne soyons pas dans l'église dans un état de prostration spirituelle, mais que l'esprit de chacun de nous brûle en de telles occasions, dans son service pour Dieu. Les hommes eux-mêmes n'apprécient guère les services que nous leur rendons avec froideur ou par pure habitude. 

Dieu demande l'offrande de nos cœurs: "Mon fils, donne-moi ton cœur" ( Proverbes 23:26). Car le cœur est la partie la plus importante de l'homme-sa vie! Plus que cela encore, le cœur est l'homme lui-même.

Ainsi, celui qui ne prie pas ou qui ne sert pas Dieu avec son cœur, ne prie pas du tout, car dans ce cas son corps seulement prie, et le corps sans l'intellect, n'est que de la terre.

Souvenons-nous que lorsque nous nous tenons debout dans la prière, nous sommes devant Dieu Lui-même, Qui a la sagesse de toute chose. Notre prière devrait donc tout comprendre et être pour ainsi dire tout esprit.

Saint Jean de Cronstadt
Version française Claude Lopez-Ginisty

Aucun commentaire: